Zoom sur la Médiathèque des 7 lieux, à Bayeux
par Julie Bouvier, responsable de la bibliothèque Raymond Queneau (Le Havre)

La médiathèque des 7 lieux de Bayeux constitue la 1ère des 6 bibliothèques visitées lors de ce voyage d’étude dans le Calvados. Entre ouverture sur l’extérieur, espace, modularité et services innovants, retour sur cette découverte…

© J.Bouvier

Décloisonnement et accessibilité 

Après un chantier débuté fin 2017, c’est en mars 2019 que la Médiathèque des 7 lieux a ouvert ses portes, amenant près de 100 000 visiteurs. Légèrement excentrée du cœur historique de Bayeux, cette nouvelle construction d’une superficie totale de 2 500 m² reste largement accessible par sa proximité avec la gare et le centre-ville (une vingtaine de minutes à pied). Elle dispose d’un parking et est très bien indiquée. Cette accessibilité se poursuit au sein même du bâtiment. En effet, cette bibliothèque intercommunale de taille humaine offre une sensation d’espace par de grandes allées agréables et lumineuses où les différents services aux publics sont proposés sur un seul et même plateau, hormis la terrasse du 1er étage, adjacente aux espaces de travail interne qui sont à l’image des espaces aux publics : lumineux, confortables, et fonctionnels comme l’espace de stockage, où les armoires sur rail constituent le rêve de tout bibliothécaire !

© J.Bouvier

Vous prendrez…

La médiathèque tire son nom des sept univers qui la composent : la galerie, lieu d’expositions temporaires, le forum aux gradins rétractables offrant jusqu’à 77 places, l’atelier, la salle de travail, l’espace « café », et le « plateau », le plus vaste.

Photographie de l'espace intérieur de la médiathèque des 7 lieux de Bayeux
© Bpi

Pour ce dernier, les publics ont été associés au choix éclectique des mobiliers. Ce plateau propose ainsi sur 1 000 m², près de 55 000 documents articulés autour d’un patio, véritable puits de lumière et dernier des sept univers. L’usager pourra alors trouver romans, bandes-dessinées, albums pour enfants, magazines, CD, DVD mais également objets moins traditionnels et disponibles à l’emprunt, comme des moules à gâteaux, des machines à coudre, des instruments de musique pour droitiers et gauchers,  empruntables à raison d’un objet par carte pour un mois.

© J.Bouvier
Photographie de l'espace travaux pratiques avec des objtes à emprunter
© Bpi

Autre objet insolite : le sac à dos. Composés de guides, d’une paire de jumelles ou bien encore d’une boussole et de cartes, ces sacs à dos « aventure » ou « observation des oiseaux » permettent de découvrir la ville de Bayeux et ses environs, ou d’identifier les différentes espèces ornithologiques de la région.

© J.Bouvier

L’espace jeux vidéo, quant à lui, construit à l’issue d’un BiblioRemix avec les adolescent(e)s fréquentant la médiathèque, propose à tous de tester voire d’emprunter consoles et jeux vidéo, pour un coût d’abonnement laissé à l’appréciation des habitants de l’Intercommunalité.

Photographie de l'espace jeux vidéo de la médiathèque des 7 lieux de  Bayeux
© Bpi

Dewey or not Dewey

À l’instar des Franciscaines de Deauville où les romans sont cotés au genre par un symbole (une arme pour les romans policiers ou un cœur pour les romans d’amour) et l’ensemble des documents localisés à l’aide d’une image (une tasse pour le Réfectoire ou un parapluie pour Deauville), la médiathèque de Bayeux a fait le choix d’abandonner la fameuse classification décimale Dewey. Les documents sont alors cotés directement au nom de l’espace : YA pour les romans « Young Adult » ou encore HIS MON pour Histoire Mondiale. Les films, quant à eux, sont classés par genre puis cotés au titre (POL NEL pour le film « Ne le dis à personne ») et les albums musicaux, à l’artiste (RAP ORE pour un CD de Orelsan).  Dans la partie jeunesse, une marelle permet aux enfants de s’orienter plus aisément dans les collections où chaque visuel au sol correspond au domaine documentaire concerné.

© J.Bouvier

D’une amplitude horaire actuelle de 42h du mardi au dimanche au lieu de 48h à l’ouverture, la médiathèque des 7 lieux et ses 20 personnels de bibliothèque ont su s’adapter à la fréquentation des publics pour une meilleure gestion des collections et qualité de service. Si la problématique de l’ouverture dominicale des bibliothèques est maintenant acquise, la question porte dorénavant sur l’ouverture au public du lundi…

Publié le 15/12/2021 - CC BY-SA 4.0

0 0 votes
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments