Autoformation à la Bpi

Dès l’ouverture de la Bpi, en 1977, la “Médiathèque des langues” se présente aux usagers comme un lieu d’auto-apprentissage pour de nombreuses langues et dialectes. Au début des années 80, soixante-quinze langues sont représentées grâce à des méthodes multimédia ou documents sonores et audiovisuels, consultables dans une soixantaine de cabines. En 1986, un espace “Logiciels” est aménagé dans la bibliothèque proposant des didacticiels en informatique, bureautique, code de la route, culture générale et savoirs de base.
En 2000, ces deux espaces sont réunis et permettent de proposer une offre d’autoformation élargie (plus de 200 langues et des formations dans de nombreuses disciplines) sur des supports très variés (imprimés, CD audio, DVD, ressources en ligne…). Depuis 2010, le service Autoformation, avec l’aide d’autres services, complète cette offre de méthodes par des ateliers de langue (conversation, premiers pas, ciné-FLE, discussions au musée….) et des ateliers numériques qui font de cet espace un lieu de formation tout au long de la vie accessible à tous et gratuit.


Postes de travail, Bpi

Expérimentation

Depuis 2005, la Bpi contribue à l’acquisition et à la mise à disposition de ressources d’autoformation auprès de bibliothèques de lecture publique disposant d’un espace autoformation.


Poste d'autoformation

Outils partagés

Cette rubrique est une boite à outils. Elle vous propose des ressources utiles au quotidien pour se former, renseigner les publics, acquérir des ressources.