Visite de l’Azkuna Zentroa Alhóndiga de Bilbao et de la Mediateka BBK
par Marie-Pierre Schembri, directrice du réseau des médiathèques de Talence

Le centre culturel Azkuna Zentroa Alhóndiga de Bilbao, avec sa Mediateka BBK, est la première étape de notre voyage d’étude au Pays basque espagnol. Entre monumentalité et modularité, transparence et inclusion, ce fut une visite marquante.

L’Azkuna Zentroa Alhóndiga à Bilbao - Extérieur
© M.-P. Schembri

La première visite de ce voyage d’étude débute dès le matin avec le centre Azkuna Zentroa Alhóndiga de Bilbao. Nous avons été accueilli·es et accompagné·es par Alasne Martin Goikoetxea, directrice de la médiathèque du centre : la Mediateka BBK.

L’Azkuna Zentroa Alhóndiga : une architecture monumentale

L’Azkuna Zentroa Alhóndiga à Bilbao - Vue intérieure

Depuis l’extérieur, le monument, un ancien entrepôt de vin, est imposant. L’impression de démesure se confirme à l’intérieur puisque nous découvrons trois énormes cubes de briques en lévitation sur pas moins de quarante-trois colonnes, toutes différentes.

Ces pilotis, imaginés par Philippe Starck, permettent de conserver une vision d’ensemble de l’espace, conçu comme une place intérieure, sans places assises.

Cet atrium, îlot de fraîcheur apprécié en été, distribue les multiples espaces de ce complexe culturel et sportif de 43 000m² : restaurants, magasins, un cinéma de 8 salles, une médiathèque, une salle d’exposition, un auditorium, un solarium et un complexe sportif avec piscine sur le toit.

L’ensemble fonctionne avec une équipe de deux cent cinquante personnes. Seules dix-huit d’entre elles composent un comité définissant une ligne stratégique pour 4 ans.

La Mediateka BBK : adaptabilité, confort et transparence

La Mediateka BBK, de 4 000 m² et 60 000 ouvrages, est répartie sur trois étages. Le dernier est réservé aux étudiants, avec des tables de travail connectées et au calme.

Dans un style mélangeant contemporain-utilitaire et mobilier vintage, cette bibliothèque ouverte à tous sur près de 80h emploie vingt-huit personnes dont seulement trois bibliothécaires professionnels effectuant toutes les tâches bibliothéconomiques. Vingt-cinq contractuels assurent, en rotation, l’accueil du public.

À l’image du personnel très polyvalent et disponible, tournés vers la médiation, les différents secteurs de la médiathèque s’adaptent grâce à des mobiliers sur roulettes. La scénographie des espaces (lumières, choix des matériaux) et des documents est particulièrement travaillée.
Le prêt et le retour des documents sont entièrement automatisés.

Les collections se développent sur plusieurs axes :

  • L’intégration, les différences culturelles et le développement du tissu social ;
  • L’éducation et la médiation ;
  • Les mots et la littérature ;
  • Les bandes dessinées et l’illustration ;
  • Les cultures numériques.
Mediateka BBK Bilbao - Signalétique - Codes couleurs des Langues

Un effort particulier est porté sur la diversité linguistique et sur la signalétique des collections : la médiathèque offre bien évidemment des ouvrages en langue basque (on est tout de même à Bilbao), mais aussi des ouvrages de fictions en langue étrangère identifiés par des couleurs. Par ailleurs, les différents genres de la fiction sont matérialisés par des pictogrammes bien visibles qui facilitent la recherche.

De même, une attention certaine a été portée sur l’éclairage de l’ensemble de la médiathèque.
En effet, du fait de la spécificité de son architecture – la Mediateka BBK est dans une des boîtes insérée dans l’entrepôt –, l’espace de la médiathèque ne bénéficie pas de la lumière naturelle. Aussi, le travail sur l’éclairage des lieux prend-il ici tout son sens : lampes dans un style industriel en accord avec le style des sols en béton ciré, banques d’accueil avec éclairages intégrés, mise en scène de nouveautés et coup de cœur sur des tables illuminées, gradins dans l’espace enfants…

Des bureaux de travail interne transparents et accessibles au public

Autre particularité de la Mediateka BBK : le bureau pour le travail interne est bien différent des conceptions françaises.
Ici l’unique bureau est en open espace total et situé au milieu de la médiathèque. Il est entièrement vitré du sol au plafond, ses portes sont ouvertes et les usagers peuvent y entrer et solliciter les bibliothécaires. Nous avons retrouvé cette même configuration de bureaux à la Tabakalera de San Sebastian.

Enfin, autre point commun à relever sur ces deux établissements : l’accueil chaleureux des professionnels dont l’énergie et l’agilité communicative, la passion du métier dans ces aspects créatifs et novateurs, nous ont enthousiasmé·es.

Une visite enrichissante et à ne pas manquer lors d’une visite à Bilbao !

Publié le 29/12/2022 - CC BY-SA 4.0

0 0 votes
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments