L’international, comment ça marche ?
Et si on allait voir ailleurs ?

Veille, voyage d’étude, congrès, bibliotourisme sont autant de sources d’intérêt voire d’inspiration dans le quotidien d’une bibliothèque et il semble aller de soi que l’appétit pour ce qui se passe dans les autres bibliothèques ne s’arrête pas à nos frontières.

Cependant, tous les bibliothécaires qui participent aux évènements internationaux sont obligés de constater qu’ils ne sont pas très nombreux à représenter la France dans ces instances et qu’on y croise toujours les mêmes ! Pourtant si l‘international nous inspire alors nous pouvons aussi inspirer l’international.

L’ambition, modeste, de la Bpi est d’inviter le plus grand nombre de collègues possible à participer au moins une fois à un congrès de l’IFLA et de préférence activement !

Pour cela la Bpi s’appuie sur LA structure pour qui cet objectif est également une de ses missions : le CFIBD, Comité français international bibliothèques et documentation. En effet, chaque année, le CFIBD produit un travail important qui peut aider chacun à se positionner à l’international :CFIBD, Comité français international bibliothèques et documentation. En effet, chaque année, le CFIBD produit un travail important qui peut aider chacun à se positionner à l’international :

  • la page dédiée aux différents «  Appels à contribution » émis par différents comités de l’IFLA permet d’identifier rapidement le ou les projets qui pourraient être valorisés dans ce cadre ;
  • les documents relatifs aux différentes sections et notamment la présence, ou non, de français dans ces sections permet de se positionner pour tenter d’obtenir un mandat dans l’une ou l’autre ;
  • Les bourses dédiées aux bibliothécaires français permettent d’alléger considérablement les frais liés à la participation au congrès. La Bpi cofinance deux bourses attribuées à des bibliothécaires territoriaux ;
  • Et, nouveauté 2018, des « apéros linguistiques » sont organisés avant le départ de manière à se remettre en tête et bouche un peu de vocabulaire professionnel anglais. C’est ouvert à tous !

En 2018, pour la première fois, la bibliothèque de Montreuil sera présente au congrès qui se déroule à Kuala Lumpur. Notre collègue y présentera le projet de co-construction des collections avec les adolescents dans toutes ses modalités et effets.
Nul doute que la visibilité donnée à ce projet lui vaudra des invitations à le présenter à nouveau, que ce soit en France ou ailleurs, et que cette aura rejaillira sur sa collectivité.
Nul doute que la visibilité donnée à ce projet lui vaudra des invitations à le présenter à nouveau, que ce soit en France ou ailleurs, et que cette aura rejaillira sur sa collectivité.

Le CFIBD est ouvert à tous les collègues qui souhaitent s’inscrire dans cette dynamique : rejoignez-nous !

Publié le 09/05/2018 - CC BY-SA 4.0

Rédiger un commentaire

Les champs signalés avec une étoile (*) sont obligatoires

Réagissez sur le sujet