La lecture des bandes dessinées en 2011
Jacques Bonneau, Vincent Guillaudeux (Tmo- Régions), 2010-2011. Direction scientifique : Christophe Evans

Étude lancée conjointement par service Etudes et Recherche de la Bpi et le Département des études, de la prospective et des statistiques (DEPS) du Ministère de la culture et de la communication (MCC), avec le soutien du Service du livre et de la lecture (MCC / Direction générale des médias et des industries culturelles).

Stocklib©Martin Malchev
Stocklib©Martin Malchev

Cette vaste enquête quantitative nationale répondait un double objectif : mesurer l’impact de la bande dessinée dans la population française ; produire des informations sur le lectorat de ce genre longtemps méprisé. Le recueil des données, confié à la société Tmo-Régions a été réalisé en 2011. Un échantillon de 4500 personnes âgées de 11 ans et plus, représentatif de la population française, a été interrogé par téléphone ou en ligne, selon la tranche d’âge considérée. Le rapport final de l’étude a été rendu début 2012. L’enquête apporte des éléments inédits en termes de taux de pénétration de la lecture de bandes dessinées et de profil sociodémographique des lecteurs. Elle montre que les Français disposent désormais d’un minimum de connaissances en la matière : plus de trois sur quatre d’entre eux (77 %) déclarent avoir en avoir déjà lu au cours de leur existence (29 % au cours des 12 derniers mois et 47 % antérieurement). Longtemps stigmatisée comme un genre mineur, la bande dessinée bénéficie désormais d’une image globalement positive. Si elle apparaît sans surprise comme une lecture de détente, d’évasion, voire comme un passe- temps, elle est dans le même temps reconnue par une majorité de Français comme un art à part entière : comme si la pratique était moins légitime que le genre lui-même. 

 

Liens

  • Pour accéder à l’étude en intégralité, cliquez ici.
  • Pour accéder à la synthèse de l’étude, cliquez ici.
  • Pour accéder à l’article préparatoire, cliquez ici.

Publié le 13/08/2014

Rédiger un commentaire

Les champs signalés avec une étoile (*) sont obligatoires

Réagissez sur le sujet