Thématiques : Médiation - Métier

Bibliothèque vivante “Vous faites quoi dans la vie ?”

Public cible : Tout public

Objectif de l'action :

Principes de la Bibliothèque vivante

La Bibliothèque vivante est une bibliothèque dans laquelle les livres sont des personnes qui racontent une facette de leur vie, leur expérience professionnelle, leur métier, leur engagement et dialoguent avec les lecteurs. Pendant vingt minutes, il est possible d’emprunter un livre vivant après avoir fait son choix dans le catalogue des livres vivants.

Ce dispositif de la Bibliothèque vivante permet à des personnes qui ne se connaissent pas de se rencontrer autour d’un thème afin de partager avec un.e inconnu.e un peu de son histoire, de sa culture ou de son expérience. La Bibliothèque vivante a notamment pour objectif de lutter contre les idées reçues et les stéréotypes par le dialogue et l’échange.

Objectifs de la Bibliothèque vivante “Vous faites quoi dans la vie ?” :

  • Contribuer à la cohésion sociale, à la lutte contre les discriminations et les stéréotypes en faisant découvrir des métiers connus ou moins connus et en faisant tomber les préjugés autour de certains métiers par la rencontre et le dialogue.
  • Créer du lien social entre des personnes qui ne se seraient pas rencontrées autrement : les livres vivants, les lecteurs et les organisateurs.
  • Offrir un espace permettant à chacun de prendre la parole, de donner du sens à son vécu, d’échanger sur son travail et son métier.
  • Proposer un dispositif original permettant de favoriser une image d’ouverture et d’accueil de la bibliothèque. S’adresser d’une façon innovante au public de la Bpi.
Kakemono de la bibliothèque vivante de la Bpi
Kakemono de la manifestation

Description de l'action :

Le jour J, les 18 livres vivants et les organisateurs se sont tous rencontrés pour un repérage des lieux et une réunion d’une heure pour préciser une dernière fois l’organisation.

Les inscriptions gérées par les bibliothécaires ont commencé à 14h30 à l’entrée du niveau 2 de la Bpi, un lieu de passage incontournable. Le public pouvait alors s’inscrire, après avoir pris connaissance des “règles de la bibliothèque vivante” et après avoir fait son choix dans le catalogue, pour emprunter un livre vivant c’est-à-dire une personne venue raconter et partager une facette de son travail, de son métier, de son expérience.

La Bibliothèque vivante durait 3 heures de 15h à 18h, les livres étaient installés aux tables de l’espace Presse réservé pour l’événement et fermé par des potelets pour que le public ne s’y installe pas librement. Cette localisation a permis de donner de la visibilité à l’événement. Le public qui passait dans l’allée centrale pouvait consulter l’affiche de l’événement ou obtenir des informations de la part du bibliothécaire posté dans l’espace presse.

Sur chaque table, un livre papier indiquait le titre du livre vivant et servait également de signe en cas de difficulté rencontrée par le livre vivant lors d’un échange.

Les prêts de 20 minutes par livre permettaient un maximum de 6 prêts par livre. Les lecteurs avaient la possibilité d’emprunter plusieurs livres à la suite en revenant d’inscrire au bureau d’accueil auprès des bibliothécaires. Les livres pouvaient faire une pause de 10 minutes entre chaque prêt, dans la réalité les échanges ont eu tendance à se prolonger sur ces 10 minutes.

Organisateurs et livres vivant ont terminé la journée lors d’un apéritif convivial dans les bureaux du service Savoirs pratiques.

Périodicité de l'action :

Annuelle ou biannuelle

Moyens humains et techniques :

Moyens humains

  • 1 bibliothécaire pour concevoir le projet : la bibliothécaire chargée de programmation du service Savoirs pratiques à la Bpi.Les animateurs des ateliers (plusieurs partenaires de la Cité des métiers.
  • 1 partenaire, Patrice Bride de la coopérative Dire le travail chargé du recrutement des livres vivants et de la conception du catalogue en étroite collaboration avec la bibliothécaire organisatrice.

Le jour de la Bibliothèque vivante : 4 bibliothécaires + 1 partenaire.
Rôles des bibliothécaires le jour J :

  • 1 personne à l’accueil et aux inscriptions à l’entrée du niveau 2,
  • 1 personne à l’accueil pour conduire les emprunteurs vers le livre choisi et revenir le chercher à la fin de l’échange, et pour gérer les pauses des livres,
  • 1 personne pour s’assurer du bon déroulement des échanges entre livres et lecteurs dans l’espace presse,
  • 1 personne pour distribuer des flyers et parler de cette rencontre dans les différents espaces de la Bpi.

Moyens matériels

  • 1 table et des chaises pour chaque livre vivant et son ou ses lecteur(s). Les tables doivent être suffisamment éloignées les unes des autres pour que les deux personnes qui se parlent ne soient pas dérangées par la conversation des personnes d’une autre table.
  • 1 table et des chaises à une endroit visible et incontournable de la bibliothèque pour l’accueil et les inscriptions.
  • 1 kakémono / des affiches / des flyers
  • Des bipeurs pour gérer le temps des échanges

Outils de communication

La Bpi a pris en charge la réalisation d’outils de communication pour l’événement : badges pour les livres vivants, kakémono présentant le principe de la Bibliothèque vivante, affiches et flyers ainsi que la communication en ligne courante (site web, événement Facebook, publication sur Que faire à Paris, mails aux partenaires…). Pour une prochaine édition, des affiches plus grandes pourraient être réalisées ainsi qu’un fléchage depuis l’extérieur et l’intérieur du Centre Pompidou.

Le budget communication pourrait prévoir également la réalisation de tee-shirt pour les livres vivants et les bibliothécaires, ainsi que la réalisation de badges ou sacs souvenirs pour les plus gros lecteurs.
Le partenariat avec la coopérative Dire le travail ainsi que les autres partenariats de la Bpi avec des acteurs liés au monde du travail (Cité des métiers, CIDJ…) ont permis de relayer l’information sur cet événement. La communication externe pourrait être développée vers d’autres établissements ou structures susceptibles d’être intéressées (Missions locales…).

Une vidéo a été réalisée par Sonia Déchamps pour la radio Mouv’ :

Mise en oeuvre :

Partenaires impliqués

Le service Savoirs pratiques a choisi de s’associer à la coopérative Dire le travail pour préparer ce projet de Bibliothèque vivante sur le thème du travail et des métiers. Le recrutement des livres vivants a été confié à Patrice Bride de Dire le travail. La coopérative produit en effet des récits de travail à partir d’entretiens elle était donc en contact avec de nombreuses personnes aux métiers variés, ce partenariat a permis de faciliter le recrutement des livres vivants. Les personnes sollicitées avaient déjà livré oralement un récit de leur travail aux membres de la coopérative, il était ainsi plus simple de leur faire comprendre la démarche de la Bibliothèque vivante et le rôle d’un livre vivant.

19 livres vivants ont finalement donné leur accord, 2 se sont désistés tardivement.
Les fiches du catalogue ont été rédigées par les livres vivants sous la coordination de Patrice Bride. Chaque fiche présente une liste de 3 ou 4 stéréotypes plutôt négatifs et de 3 ou 4 idées reçues très idéalistes/positives du métier.

La Bpi a également fait appel à la consultante Nadine Lyamouri-Bajja pour une réunion de préparation de la Bibliothèque vivante d’une demie-journée avec certains futurs livres vivants, des membres de la coopérative Dire le travail et quelques bibliothécaires environ 1 mois avant l’événement.
Cette réunion très utile a permis de mieux comprendre le concept de bibliothèque vivante, de définir les rôles des livres vivants et des bibliothécaires organisateurs, d’échanger à partir de questions ou d’exemples de situations d’autres bibliothèques vivantes, et de commencer à préparer le catalogue.

Résultat et perspective :

Quelques chiffres

  • 18 livres vivants différents.
  • 60 prêts de livres vivants ont été réalisés dont 4 prêts avec 2 lecteurs pour le même livre.
  • On compte 33 lecteurs différents, 24 femmes et 9 hommes.
Nombres de livres empruntés par lecteur
   4 lecteurs ont emprunté 4 livres
   5 lecteurs ont emprunté 3 livres
   9 lecteurs ont emprunté 2 livres
   15 lecteurs ont emprunté 1 livre
Nombre de prêts par livre
   1 livre emprunté 6 fois
   2 livres empruntés 5 fois
   6 livres empruntés 4 fois
   4 livres empruntés 3 fois
   4 livres empruntés 2 fois
   1 livre emprunté 1 fois

Connaissance et avis du public

Un questionnaire d’évaluation a été transmis aux emprunteurs au moment de l’inscription.

18 questionnaires ont été remplis soit un taux de réponse de plus de 54%. Les retours des participants sont très positifs et enthousiastes.

La plupart des emprunteurs ont apprécié la sélection de livres et de métiers présentés dans le catalogue, certains ont découvert des métiers qu’ils ne connaissaient pas. Ils sont satisfaits des échanges, certains demandent toutefois une diversification plus marquée des métiers et une plage horaire plus importante pour les prêts.

Retrouvez sur la colonne de droite les avis détaillés du public et le questionnaire.

Avis des livres vivants

Un questionnaire a également été transmis aux livres vivants quelques jours après l’événement.

La plupart des livres vivants sont satisfaits et prêts à recommencer l’expérience.
Ils témoignent ainsi “de rencontres très diverses et toutes passionnantes, de lecteurs très impliqués dans leur lecture, de questions et d’échanges passionnants, d’une expérience enthousiasmante et étonnante dans nos sociétés où échanger avec des inconnus ne va pas de soi”. Contrairement à ce qu’ils pensaient au départ, ils n’ont pas forcément dit deux fois la même chose lors des rencontres et ont répondu à des questions variées. Certains ont réussi à faire prendre conscience de la richesse de leur métier tandis que d’autres déclarent avoir été aidés par leurs lecteurs à “accoucher” eux-mêmes d’idées encore inconscientes sur leur travail.

Retrouvez sur la colonne de droite les avis détaillés des livres vivants.

 Améliorations à apporter

  • Développer la communication externe sur l’événement. La médiation et la distribution de flyers dans la bibliothèque le jour J peuvent être accentués.
  • Informer et préparer les collègues bibliothécaires plus en amont de l’événement.
  • Sur la thématique du travail et des métiers, diversifier le catalogue en proposant des métiers de secteurs d’activité plus variés.
  • Prévoir un ou plusieurs “dictionnaires-interprètes” pour les lecteurs qui ne parlent pas français.
  • Réduire et préciser le temps de préparation avec les livres vivants le jour J.
  • Veiller à respecter la durée de 20 minutes des prêts en alertant systématiquement livre et lecteur de la fin du prêt. Prévoir un minuteur sur chaque table pour faciliter la gestion du temps et permettre aux livres de prendre plus facilement une petite pause entre chaque prêt.
  • Prévoir des petits cadeaux (badge de la Bibliothèque vivante ou Tote bag…) pour les plus gros lecteurs de livres vivants (au moins 3 livres ?)
  • Prévoir un livre d’or.

Perspectives

Les livres vivants, les lecteurs, les partenaires et les bibliothécaires organisateurs ont contribué à la réussite de cette Bibliothèque vivante “Vous faites quoi dans la vie ?”.

Les pistes transmises par les participants sont nombreuses et invitent à poursuivre ce type de médiation. L’enthousiasme des lecteurs et leurs demandes récurrentes concernant la prochaine date de cette bibliothèque vivante incitent à proposer une Bibliothèque vivante de façon récurrente à la Bpi. Le projet est d’en faire un rendez-vous régulier (2 fois par an) pour le public de la Bpi sur des thématiques diverses. La collaboration avec d’autres services de la bibliothèque et avec d’autres partenaires extérieurs pour mettre en place ces événements est souhaitable et facilitera la diversification des thèmes.

Publié le 30/04/2018

Rédiger un commentaire

Les champs signalés avec une étoile (*) sont obligatoires

Réagissez sur le sujet