Thématiques : Allophones

Atelier d’écriture FLE à la Bpi

Public cible : Public apprenant le français (niveau intermédiaire)

Objectif de l'action :

  • Proposer au public apprenant le français la possibilité de s’exercer à l’écriture.
  • Permettre à ce public de développer sa créativité littéraire.

Description de l'action :

Pendant 1h30, l’animateur propose un exercice stimulant la création littéraire en rapport avec l’actualité. Il donne à chaque atelier des consignes précises à l’ensemble du groupe. Chaque participant produit un texte (pendant 20-30 minutes environ) qu’il lit ensuite devant le groupe. L’ animateur ainsi que les autres participants (dans la limite du temps accordé) commentent alors le texte et passent ensuite au texte suivant. Les ateliers d’écriture ont lieu chaque mois, tous les premiers vendredis du mois.

Périodicité de l'action :

Tous les 1er vendredi du mois

Moyens humains et techniques :

  • Un animateur de l’association «  le  Labo des histoires »
  • Un bibliothécaire
  • Une salle, « l’Atelier », au sein de la Bpi
  • Une page annonçant l’atelier sur le site de la Bpi

Résultat et perspective :

L’atelier d’écriture a débuté en janvier 2018. Sur les 6 séances qui ont eu  lieu, 4 étaient complètes, et nous avons même dû refuser du monde, l’atelier étant limité à 10 participants. Les deux autres fois, 6 personnes ont participé. La plupart sont des habitués des ateliers de conversation FLE qui ont lieu le même jour. Ces ateliers permettent donc d’étendre l’offre FLE du vendredi à la Bpi. Nous notons un fort intérêt pour ces séances qui permettent de libérer l’écriture des personnes allophones sans contraintes grammaticales ou stylistiques fortes, dans un esprit de grande bienveillance. Il est étonnant de voir comment avec une syntaxe et un vocabulaire parfois assez limités, les participants parviennent à produire des textes d’une grande poésie, faisant preuve parfois d’humour ou d’émotion, et comment l’animatrice reprend chaque texte en montrant ses qualités et son originalité. Elle ne corrige pas vraiment – ou à la marge – pour des questions de temps mais aussi parce que cela ne correspond pas à l’esprit de ces ateliers. Il ne s’agit pas d’un cours de français écrit mais bien d’un atelier d’écriture.

Publié le 06/09/2018

Rédiger un commentaire

Les champs signalés avec une étoile (*) sont obligatoires

Réagissez sur le sujet