Présentation de l’association FAKE OFF
Des journalistes luttent contre la désinformation des jeunes

Créé par des journalistes issus de la télévision à la suite des attentats de 2015, ce collectif intervient auprès des scolaires pour combattre infox et théories du complot.

Logo de l’association de journalistes FAKE OFF

À l’origine de l’association FAKE OFF, créée en 2018, un collectif de journalistes et de réalisateurs du PAF (paysage audiovisuel français) pour qui l’urgence de lutter contre la désinformation des jeunes s’impose après les attentats de 2015 contre Charlie Hebdo.

Aiguiser l’esprit critique des jeunes

Si l’objectif de son action est resté la lutte contre la désinformation des jeunes, l’association a diversifié depuis cinq ans ses actions d’EMI en direction des scolaires : apprendre aux jeunes comment se fabrique une information et comment s’informer, connaître les différents canaux de diffusion et leurs spécificités ou s’initier aux techniques de base de l’enquête journalistique. La pédagogie en œuvre est basée sur l’interaction et l’écoute des jeunes; ainsi ces ateliers permettent de (re)nouer le dialogue sur les métiers de l’information auprès d’un public souvent méfiant à l’égard des journalistes.

Résidence de journalistes

En 2019, une quinzaine de journalistes de FAKE OFF sont intervenus à Sevran (Seine Saint Denis) dans le cadre du programme de résidence de journalistes lancé par le Ministère de la culture.

Une immersion dans un territoire et un travail de six mois avec des jeunes ont abouti à la réalisation d’un documentaire « Lumières sur Sevran » lauréat du Prix « Education aux médias » aux Assises du journalisme 2020.

.

Publié le 10/02/2021 - CC BY-SA 4.0

0 0 votes
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments