Thématiques : Éducation aux médias et à l'information

Médiasphères, un jeu de plateau autour de l’éducation aux médias

Public cible : Adolescents

Objectif de l'action :

  • Utiliser le jeu de plateau Médiasphères, créé par le réseau Canopée pour une première sensibilisation au fonctionnement des médias
  • Introduire un temps de réflexion et d’échanges autour de nos sources d’informations et de l’usage des réseaux sociaux
  • Valoriser la médiathèque comme lieu de ressources fiables mais également comme espace de libres échanges et de paroles avec les bibliothécaires
  • Travailler avec les partenaires locaux.

    présentation du jeu de plateau Médiasphères
    ©Fontenay

Description de l'action :

Une séance de jeu dure environ une 1h15, pour un groupe d’une quinzaine d’adolescents, divisé en équipes de 3 à 4 joueurs.
Cette durée comprend l’accueil du groupe, la présentation de la séance et de la règle du jeu, la partie de jeu et la conclusion.
Le dispositif est très souple et s’adapte à tous les publics (nombre de cartes, thématiques choisies, niveau des questions).

Enfin, la durée du jeu peut être ajustée en fonction de la disponibilité du groupe et selon le nombre de cartes-questions pré-sélectionnées par le maître de jeu.

Sujets abordés :​ 

Les cartes sont réparties en trois thèmes : ma vie numérique ; citoyen(ne) numérique ; connecté(e).

Les questions portent sur :

  • l’usage des réseaux sociaux : avantages et risques
  • l’identité numérique : favoriser les échanges et se protéger
  • les droits et devoirs, la sécurité sur Internet et les réseaux sociaux.

Moyens humains et techniques :

  • Deux boîtes de jeu pour dédoubler les groupes.
  • Cinq bibliothécaires de l’espace Adultes de la bibliothèque : prise de contact avec les partenaires, travail de préparation, animation des séances.
  • Aménagement de l’espace et installation du matériel (grandes tables pour poser le plateau et espacer les équipes, chaises, support de jeu) par 2 personnes dont le régisseur.
  • Séances avec les classes dans la médiathèque qui dispose de l’espace nécessaire afin d’ accueillir la classe organisée en deux groupes.
  • Déplacement d’une bibliothécaire, un après-midi, pour la séance de jeu au club pré-ados. Gestion des inscriptions et encadrement par un animateur du club.

 

Mise en oeuvre :

  • La bibliothèque a pris contact avec des professeurs de 4eme car l’EMI est au programme de ce niveau.
  • Le club pré-ados de la Ville (11-17 ans) a constitué un groupe de 8 adolescents pour une séance qui a eu lieu au club pendant les vacances de printemps.
  • Prise en main du jeu par les bibliothécaires : le jeu propose une sélection de cartes-questions de trois niveaux différents. Ces cartes doivent être sélectionnées au préalable pour correspondre au niveau du groupe. Deux bibliothécaires ont trié et préparé les cartes : en les testant d’après leurs connaissances, en lisant le livret du maître de jeu qui accompagne les séances, en précisant certaines pistes de réflexions via des post-it dans ce livret pour optimiser les interventions en cours de jeu.
  • Préparation avec les professeurs et animateurs du club : présentation du jeu pour qu’ils puissent en parler en amont aux adolescents. Pour les classes, les classes ont été divisées en deux et la professeure a elle-même constitué les équipes pour équilibrer les groupes. Pour le club ados, les animateurs ont inscrits l’action dans le planning des vacances, sur inscription, en ciblant le même niveau (5ème– 4ème).
  • Pendant les séances, les bibliothécaires ont relevé les thèmes abordés selon les cartes tirées au sort, les points à approfondir, les questions qui se sont posées. Ce relevé mis en commun a permis à une collègue de constituer une boîte à outils transmise ensuite aux encadrants (pour mise en ligne sur l’ENC par exemple).

Résultat et perspective :

Les points positifs : 

  • La disponibilité des professeurs, facilitée par l’emploi du temps de ces deux classes. Une cinquantaine d’adolescents ont ainsi pu échanger en dehors des locaux scolaires, sans jugement sur leur parole.
  • La participation très appréciée au club pré-ados, une deuxième séance a eu lieu pendant les vacances d’été, à la médiathèque.
  • Un public nouveau de collégiens de 4ème chaque année.
  • L’ adhésion totale de l’équipe de l’espace Adultes pour qui c’était une première expérience, essentiellement préparée en auto-formation.

Les points à améliorer :

  • La difficulté principale, avec le public scolaire, est de trouver des créneaux dans leur emploi du temps. Nous pourrions proposer nos séances dans une salle du collège pour réduire les contraintes : autorisations de sortie, déplacement (minimum 20 minutes aller et retour).
  • Les adolescents du club ne constituent pas une source inépuisable. Les animateurs ont proposé de motiver les plus grands (niveau lycée) pour de prochaines vacances.
  • L’absence d’interaction avec les collections de la médiathèque; par manque de place dans notre espace, les séances se sont tenues dans les salons d’expositions et dans les locaux du club pendant les vacances.

Les perspectives :

  • Reprendre contact avec le collège (la ville n’a pas de lycée).
  • Proposer ces séances à un public adulte qui est aussi concerné par ces problématiques.
  • Sensibiliser toute l’équipe de la médiathèque en organisant une séance en interne.
  • Réfléchir à des actions complémentaires (conférences, table ronde, café des parents) avec des intervenants qualifiés pour aborder des thèmes très riches, difficiles à cerner en une séance de jeu.

Publié le 07/01/2021 - CC BY-SA 4.0