Thématiques : Allophones

Les ateliers Premiers pas en français

Public cible : Public apprenant le français - Public migrant

Objectif de l'action :

Permettre aux usagers de la bibliothèque :

  • d’apprendre les rudiments de la communication en français avec des bibliothécaires
  • de découvrir autrement les méthodes de FLE proposée par la bibliothèque (“autoformation tutorée”)
  • de pouvoir éventuellement accéder ensuite aux ateliers de conversation d’un niveau plus avancé

Description de l'action :

15 mn avant le début de la séance : accueil et inscription des participants

 1ère partie de la séance (1 heure) : faire parler les participants autour d’un objectif communicatif simple sous forme de présentations, jeux de rôle, dialogues, mises en situation (exemples : se présenter et présenter quelqu’un / demander des nouvelles d’une personne / faire des achats / demander et indiquer un chemin / réserver un billet de train / dire ce que l’on aime faire, n’aime pas faire, etc.). S’appuyer à chaque fois sur une leçon d’une méthode disponible à l’Autoformation et choisie en avance. Les notions grammaticales ne sont pas abordées ici.

2ème partie de la séance : se déplacer dans l’espace Autoformation et continuer les activités démarrées pendant la séance sur les postes informatiques en utilisant la méthode. Si nécessaire, aider les personnes à prendre en main cette méthode. Faire le lien avec les collègues présents au bureau d’accueil.

Quand les points traités par les leçons deviennent trop compliqués par rapport au niveau des participants, on choisit une autre méthode que l’on reprend depuis le début.

Méthodes déjà utilisées : Le nouveau taxi 1 – Communication progressive du français – Intro.

Périodicité de l'action :

1 fois par semaine

Moyens humains et techniques :

  • Une équipe de bibliothécaires (ou autre personnel de la bibliothèque) volontaires pour animer les ateliers : 2 bibliothécaires par séance
  • Une salle fermée
  • Des méthodes de FLE débutants avec accompagnement multimédia
  • Idéalement, un espace d’autoformation ou des postes informatiques/audio/vidéo pour pratiquer la méthode et prolonger l’atelier

Documents de communication : le flyer actuel va être remplacé par un document plus global. La communication en ligne se trouve sur le site institutionnel de la Bpi :

 

Résultat et perspective :

Cette médiation a démarré en février 2018. Elle a rapidement trouvé son public d’apprenants, débutants et faux débutants. Certains viennent chaque semaine depuis février, d’autres sont plus volatiles. Les progrès effectués par les participants sont très visibles, surtout ceux qui complètent leurs séances par une pratique régulière en autoformation. Quelques-uns d’entre eux (les plus avancés) suivent l’atelier “Premiers pas” et enchaînent ensuite avec l’atelier de conversation, plus difficile. Ils deviennent un peu trop forts pour les “Premiers pas” mais semblent contents de pouvoir participer aux deux formats, ce qui nous pose quelques problèmes d’hétérogénéité.

Les bibliothécaires qui animent ces séances paraissent eux aussi très satisfaits. Ils apprécient cette aide personnalisée qu’ils peuvent offrir aux débutants FLE et cette médiation autour des méthodes. Il est intéressant de constater que ce ne sont pas exactement les mêmes qui sont motivés pour animer les ateliers “Premiers pas” et les ateliers de conversation (deux groupes distincts même si certains collègues sont communs).

Nous nous sommes posé des questions, au démarrage de ces ateliers, sur notre positionnement par rapport aux associations et aux cours de FLE en général : nous pensons que notre rôle est différent dans la mesure où cette offre ne demande aucun engagement, aucune assiduité pour les participants, et qu’elle vient compléter les collections proposées par la bibliothèque. De plus, nous avons décidé de ne pas entrer dans les explications grammaticales ni dans l’écrit (sauf ce que nous copions au tableau) : nous proposons des activités uniquement orales. Les associations avec qui nous travaillons par ailleurs (accueil de groupes, etc.) nous ont soutenus dans cette démarche, qui pour eux, est très complémentaire de la leur.

Nous prévoyons cependant une remise à niveau FLE avec un formateur de formateurs en septembre 2018 pour nous conforter dans nos pratiques et nous apporter d’autres pistes pédagogiques.

Responsable(s) :
  • Cécile Denier
    Chef du service Autoformation
    cecile.denier@bpi.fr

Budget :

Pas de budget spécifique – les bibliothécaires le font sur leur temps de travail. Eventuellement achat de méthodes de FLE supplémentaires et quelques photocopies.

Publié le 19/07/2018

Rédiger un commentaire

Les champs signalés avec une étoile (*) sont obligatoires

Réagissez sur le sujet