Thématiques : Collections spécifiques

Exposition “1917, regards sur la révolution”

Public cible : Tout public

Objectif de l'action :

  • Commémorer le centenaire de la révolution russe de 1917
  • Montrer son contexte historique, politique et artistique
  • Montrer la multiplicité des réflexions et des interprétations philosophiques qu’elle a engendrées.

    Photographie de la scénographie de l'exposition
    Photographie de l’intérieur de l’exposition©Bibliothèques de Montreuil

Description de l'action :

Un siècle après la révolution de 1917, les bibliothèques de Montreuil ont proposé un retour sur l’histoire politique longtemps clivante de cette période, ainsi que sur l’effervescence artistique et intellectuelle qui l’a accompagnée, en Russie et dans le monde, avec une exposition, des conférences, des projections et des soirées pour explorer quelques tentatives contemporaines de transformation sociale.

Périodicité de l'action :

Janvier-mars 2017

Moyens humains et techniques :

Matériel et, surtout, capacités de bricolage pour le montage de l’exposition.

Partenaires :  
Bibliothèque de documentation internationale contemporaine, pour l’exposition
Cinéma Le Méliès, pour les projections
– Association La Parole errante, pour la rencontre autour d’Armand Gatti
– Compagnie Mabel octobre, pour les lectures bilingues

Mise en oeuvre :

L’élément central du projet est l’exposition, qui a duré deux mois. Elle a été montée à partir du fonds de la Bibliothèque de documentation internationale contemporaine (ex-BDIC, devenue La Contemporaine), par les bibliothécaires de Montreuil. Ces derniers ont conçu le parcours de l’exposition, sélectionné les images exposées, rédigé les cartels et monté la totalité de l’exposition. Celle-ci est constituée d’affiches et de photographies, mais aussi de livres, textes, films et enregistrements sonores. Elle est disponible sous forme de kit, prêtable à d’autres structures pour qu’elles puissent la présenter elles aussi. Ce kit a d’ailleurs déjà été fourni aux bibliothèques municipales de la Ville de Paris et à celles d’Echirolles (38) et d’Auby (59). Il comprend :

  •     les images exposées ;
  •     les cartels qui les ont accompagnées ;
  •     quelques éléments de décor.

Pour prolonger l’exposition, une série de conférences et projections a été programmée au cours des deux mois, afin d’approfondir les différents éléments présentés.

Programme de conférences (plus de détails dans le programme, ci-joint) :

  •     série de trois conférences sur les mécanismes qui ont conduit à la révolution d’octobre 1917, par Jean-Jacques Marie, historien spécialiste de la Russie ;
  •     projections de deux films d’Eisenstein, Octobre et Le Cuirassé Potemkine, suivies d’une intervention d’Ania Sczezpanska, spécialiste du cinéma russe ;
  •     conférence sur l’Internationale communiste, par Serge Wolikow, historien ;
  •     projection du film muet L’homme à la caméra de Dziga Vertov, accompagnée par la musique du groupe Electric Hannibal ;
  •     projection d’un extrait de la pièce Le cheval qui se suicide par le feu, d’Armand Gatti, sur la rencontre entre Lénine et le dirigeant anarchiste ukrainien Nestor Mackno, suivie d’un échange avec Stéphane Gatti et Olivier Neveux, spécialiste de l’oeuvre d’A. Gatti ;
  •     lectures bilingues russe/français d’extraits de La cavalerie rouge, d’Isaac Babel, par la compagnie Mabel Octobre ;
  •     conférence sur le futurisme et l’avant-garde artistique, par Francis Combes, éditeur et poète ;
  •     conférence sur la Perestroïka et la fin de l’URSS, par des membres du club Histoire de la bibliothèque.

Trois entretiens par vidéoconférence étaient prévus pour découvrir trois démarches politiques visant à une transformation radicale de la société : Yanis Varoufakis, économiste grec et conseiller économique de Syriza, Pepe Mujica, ancien président d’Uruguay, et Guillaume Goutte et Aline Pailler, journalistes, au sujet du Chiapas. Ceux-ci n’ont toutefois pas pu avoir lieu en raison de difficultés techniques.

Photographie de l'exposition avec en première plan une table de valorisation
© Bibliothèques de Montreuil

Résultat et perspective :

Résultats : 

L’exposition étant positionnée dans le hall d’entrée de la bibliothèque, il était impossible de comptabiliser le nombre de visiteurs. La mise à disposition d’un livre d’or à la sortie de l’exposition a permis toutefois de recueillir un très grand nombre de commentaires positifs et l’observation a montré que plusieurs personnes se trouvaient dans l’exposition en permanence au cours des deux mois. Les conférences ont réuni entre 40 et 60 personnes.

La réflexion sur la programmation a orienté la réflexion sur les collections, avec notamment un effort d’acquisitions particulier en histoire ou littérature russes.

Points de vigilance : 

La communication autour de ce type de proposition est essentielle afin d’attirer le maximum de publics autres que ceux fréquentant habituellement la bibliothèque. Dans le cas présent, la programmation de l’exposition et des conférences et projections avait profité de l’actualité, à savoir le centenaire de la révolution de 1917. Il peut être plus difficile de la mettre en place en dehors de ce contexte : si c’est le cas, la communication doit encore être accentuée.

La scénographie ne fait pas partie du kit diffusable. En effet, la nécessaire adaptation aux lieux ne permet pas de répéter la mise en scène à l’identique. Dans tous les cas, pour sortir d’une exposition classique, des compétences et appétences en bricolage sont indispensables. De plus, la conception et la mise en place d’une scénographie sont consommatrices de temps et d’énergie : le seul montage de l’exposition a duré une dizaine de jours et a occupé deux à quatre personnes, en fonction de leurs disponibilités.

Responsable(s) :
  • Jean-Sébastien Testoni
    jeansebastien.testoni@est-ensemble.fr

Budget :

Tirage des photographies et impression des cartels : moins de 1000 €; rémunération des intervenants, selon la convention les concernant ;matériel pour la scénographie : moins de 1000 €

Publié le 11/05/2020 - CC BY-SA 4.0

Rédiger un commentaire

Les champs signalés avec une étoile (*) sont obligatoires

Réagissez sur le sujet