Thématiques : Accès aux collections - Illettrisme

Espace : C’est facile de lire

Public cible : Public en situation de handicap - Public précaire - Tout public

Objectif de l'action :

  • S’adresser à tous les publics désireux de trouver des lectures plus faciles en bibliothèque
  • Proposer des chemins de lecture différents, dans des espaces bien visibles et localisés
  • Favoriser l’accès à la lecture aux publics en difficulté avec l’écrit
  • Contribuer à la prévention de l’illettrisme
  • Développer des partenariats afin de toucher les publics les plus en difficulté avec la lecture

Description de l'action :

La Médiathèque départementale et ATD-Quart Monde ont organisé, dès 2007, un groupe de travail sur « les chemins d’accès aux savoirs et à la culture », réunissant bibliothécaires et personnes en situation de grande précarité. En 2011, cette collaboration a donné lieu à un document, avec des préconisations importantes, où il était déjà question de cette notion de lectures faciles et de mise en valeur spécifique.
Quand Livre et lecture en Bretagne, dans le cadre de la mission sur les publics éloignés du livre, a impulsé en 2013 une démarche autour du “facile à lire” dans les bibliothèques bretonnes, la Médiathèque départementale a tout de suite répondu positivement et a souhaité aller jusqu’au bout de la démarche avec la construction des deux espaces “C’est facile de lire”, par l’Atelier des possibles, en décembre 2014.
Dans sa démarche, la Médiathèque départementale a bénéficié du travail de Françoise Sarnowski de Bibliopass qui a constitué un kit “facile à lire” à la demande de Livre et lecture en Bretagne, et avec laquelle elle a organisé de nombreuses journées de formation en Ille-et-Vilaine.

Présentation de l’Espace : “c’est facile de lire”

Cet Espace présente de façon attractive des livres qui s’adressent plus particulièrement aux adultes qui ne lisent pas ou peu, ou qui sont  en difficulté avec la lecture.
Il est important de savoir que ce n’est pas un espace réservé mais qu’il reste ouvert à tous ceux qui souhaitent emprunter un livre plus “facile à lire”.
La lecture n’est pas un acte facile pour tous. Les personnes en difficulté de lecture le sont pour diverses raisons et cela concerne une partie non négligeable de la population. Il peut y avoir des problèmes dans la technique de lecture, un manque de pratique, une mauvaise assimilation de la lecture suite à des échecs scolaires, un handicap physique ou moteur, une situation de grande précarité, d’illettrisme…

Les livres “faciles à lire”

Un livre facile à lire s’identifie par des critères précis et objectifs sur :

  • la forme : Textes courts, police assez grande sans empâtements, nombre de pages (inférieur à 200), chapitres courts, mise en page aérée avec paragraphes, phrases courtes, vocabulaire simple, illustrations et CD audio si possible…
  • le contenu : Récits simples mais non simplistes, de qualité, aux sujets valorisants (où l’on se retrouve), populaires et correspondants aux centres d’intérêt des publics visés.

Les catégories des livres “faciles à lire” sont très variées : albums, BD, romans, contes, recueils de textes courts, biographies, histoires vécues, récits de vie, roman-photo, livres d’art, livres d’artiste, poésie, beaux livres, documentaires accessibles à tous…
Pour diversifier l’accès au livre, il est intéressant de proposer des packs multi supports : livres, DVD, CD…

Conseils et pistes de médiation

Si l’Espace “c’est facile de lire”, qui présente les livres de façon attractive, incitera certaines personnes à venir d’elles-mêmes les feuilleter puis les emprunter, il n’en est pas de même pour tous.
Dans de nombreux cas, l’accompagnement vers des chemins de lecture différents sera indispensable.
Il est donc important de commencer par développer des partenariats locaux avec des associations d’insertion, des organismes de formation aux savoirs de base, des travailleurs sociaux, des animateurs… De créer des contacts avec eux pour essayer de montrer l’intérêt de la démarche, le principal objectif étant de faire connaître cet espace aux personnes qui lisent peu ou pas et qui ne fréquentent pas forcément la bibliothèque.
La 2ème étape consistera à les accueillir sur place et à les conseiller parmi ces lectures, d’où l’importance de proposer des “packs” multi-supports où les usagers peuvent trouver le roman avec sa version BD, le roman avec son support audio ou DVD…

Des pistes possibles :

  • Proposer un moment de convivialité en discutant avec chaque personne de ses envies, ses besoins, pour ensuite trouver le document correspondant dans l’Espace.
  • Organiser des rendez-vous avec les partenaires locaux qui proposeront aux personnes de venir à la bibliothèque pour visiter l’Espace. Faire le lien avec l’animateur s’il y en a un et voir avec lui comment  organiser la séance.
  • Faire des lectures de ces textes à voix haute mais pas que pour ces personnes, en accès libre et sur un horaire d’ouverture au public.
  • Proposer des après-midis ou soirées « jeux de société », en privilégiant les jeux de solidarité ou de petite compétition.
Documents en ligne

Périodicité de l'action :

Durée du prêt : 3-4 mois selon projet

Moyens humains et techniques :

Conditions de montage

L’Espace est livré et monté par la Médiathèque départementale mais il faut prévoir une personne pour aider au montage et au démontage.

Descriptif

  • 4 grands panneaux carrés de 1,25 m de côté et de 1,50 m de haut
  • 2 triangles se posant dessus permettant de solidifier l’ensemble
  • Des étagères colorées pour disposer les livres (bleues ou oranges selon le module)

Disposition de l’Espace

Deux possibilités s’offrent à l’emprunteur : en cube (les personnes tournent autour de l’Espace) ou le long d’un mur, en 2 triangles. La disposition en cube est la plus solide mais il faut avoir une circulation suffisante autour pour que l’Espace soit mis en valeur.
Pour rendre le lieu encore plus accueillant, on peut disposer à proximité des fauteuils, canapés et tables basses. Il est aussi possible de placer une petite lampe à l’intérieur du dispositif, mettant ainsi en valeur les lettres découpées.

Partenaires impliqués

Publié le 12/04/2016

Rédiger un commentaire

Les champs signalés avec une étoile (*) sont obligatoires

Réagissez sur le sujet