Bibliographie Cinéma du réel 2021

La 43ème édition de Cinéma du Réel, festival international de films documentaires organisé chaque année par la Bpi au Centre Pompidou, s’est déroulée du 12 au 21 mars 2021. Le lien fort entre le festival et la bibliothèque invite à proposer des correspondances entre les films sélectionnés par Cinéma du réel et les livres et les périodiques consultables à la Bpi.

Bibliographie du festival Cinéma du réel 2021
Bibliographie Cinéma du réel 2021 ©Bpi

Ainsi la bibliographie (voir ci-dessous), articulée aux différentes sections de l’édition 2021 du festival, présente par exemple :

– Jocelyne Saab, la mémoire indomptée de Mathilde Rouxel en relation avec la séance spéciale dédiée à cette réalisatrice du nouveau cinéma libanais morte le 7 janvier 2019 à Paris.

– Cinéma numérique, survie de Jean-Louis Comolli, réflexion en phase avec l’édition 2021 du festival se déroulant en ligne pour cause de Covid.

– Pratiques d’une utopie, utopies de la pratique de Catherine Bizern, à propos notamment d’Internet qui déplace le cadre traditionnel du cinéma, système de représentation, industrie culturelle, médiation.

– Le n° 99/100 de la revue Images Documentaires consacré à la nature, thème fort de la manifestation. Depuis sa création, Cinéma du réel s’est imposé comme le festival de référence du cinéma documentaire en France. Attentif à la diversité des écritures, des formes et des idées, il rassemble un public large, fidèle, attentif et curieux. Dans une démarche prospective, Cinéma du réel, dont la directrice artistique actuelle est Catherine Bizern, rend compte de la création documentaire contemporaine, de ses évolutions et de ses expérimentations en dialogue avec son histoire.

Ainsi contribue-t-il à révéler sur la scène internationale de nombreux réalisateurs. Voici les différentes sections de la 43ème édition :

Deux sections compétitives

Sélection internationale et Sélection française. De plus une nouvelle section lancée en 2019, Première fenêtre, est consacrée aux premiers documentaires réalisés soit par des étudiants d’école d’art, de section cinéma à l’université, d’ateliers de réalisation divers, soit par des jeunes gens libres de toute structure.

Hors compétition

Parallèlement à la compétition, une programmation confronte le cinéma documentaire contemporain à son histoire avec plusieurs propositions :

1/ Pierre Creton

Pierre Creton a été horticulteur, peseur au contrôle laitier, apiculteur, saisonnier dans une endiverie, vacher… Il est cinéaste. Tous ces métiers ont nourris sa connaissance de la terre et de l’humain. Et sous nos yeux, le Pays de Caux devient un territoire fantasque, aux destinées romanesques.

2/ Cinéaste en son jardin (en regard avec le cinéma de Pierre Creton)

Ayant choisi la nature comme lieu de vie et de cinéma, ces cinéastes font de ce cadre quotidien le jardin de leurs pensées, de leurs préoccupations, de leurs joies ou de leurs difficultés à vivre, et le terreau de leur rapport à l’autre.

3/ À quoi servent les citoyens ? Front(s) Populaire(s)

Comment questionner la société, ses injustices, les expériences et les combats qui y sont menés ?

4/ Le Festival parlé / Cause commune/ Littérature & documentaire

À partir de la parole des auteurs, il s’agit d’explorer la veine romanesque et la subjectivité des écritures documentaires. Avec Jean-Christophe Bailly, , Maylis de Kerangal, Mariana Otero, Régis Sauder, des doctorants SACRe, Eric Baudelaire, Pierre Bergounioux, Nathalie Léger, Olivia Rosenthal, Claire Simon.

https://www.bpi.fr/content/uploads/sites/2/2021/03/bibliographie-cine-reel-2021-bpi.pdf

16 mars 2021, Jacques Puy.

Publié le 23/04/2021 - CC BY-SA 4.0

Rédiger un commentaire

Les champs signalés avec une étoile (*) sont obligatoires

Réagissez sur le sujet