Bilan de l'opération Médiapart à la Bpi

Retour d'expérience sur l’opération d’ouverture des accès à Mediapart à l’espace presse de la Bpi.

 

Qu’est-ce que Mediapart ?
 
Mediapart est un site d’information et d’opinion qui ne paraît pas sous format papier et qui est publié uniquement sur internet. Indépendant, il est financé grâce aux abonnements payants. Il s’agit donc d’un site que l’on nomme un pure player, c’est-à-dire d’un journal “tout en ligne.”
 
Créé en 2008 par plusieurs journalistes dont l’ancien directeur du Monde, Edwy Plenel, il a notamment joué un rôle important dans la révélation des affaires Woerth-Bettencourt, Cahuzac et Aquilino Morelle. Il mêle débats et points de vue sur l’actualité en utilisant des formats textuels, mais également de nombreux contenus multimédias.
 
Sa particularité est qu’il se décline en une partie “Journal”, alimentée par les journalistes de Mediapart et une partie “Club”, à laquelle les abonnés peuvent participer en rédigeant des articles et qui est accessible librement et gratuitement, en texte intégral.
 
Dates et nature de l’opération
 
Du 23 février au 23 mars, la Bpi a ouvert un accès gratuit à Mediapart sur les 32 postes de l’espace presse. Cette opération a été présentée au public comme un test visant à évaluer la pertinence de l’abonnement à cette ressource par la Bpi. Des médiations et des entretiens qualitatifs ont accompagnés l’ouverture des accès, afin de recueillir un maximum d’informations sur la manière dont les usagers percevaient cette ressource et sur leur usage des collections et des espaces.
 
Cette opération a été pilotée par les services actualité et ressources électroniques, avec l’appui de plusieurs autres services (communication, informatique, ressources électroniques, données et accès, maintenance, études et recherche).
 
Communication
 
Le signalement de cette opération a été effectué via les outils de communication en direction du personnel et du public :
 
-brève dans Actu bibliothèque (édition de mars)
-brève sur le site institutionnel de la Bpi
-lien vers la notice de Mediapart sur le catalogue de la bibliothèque (onglet « Revues et articles »)
-brève dans Bip ! Bip !
-bandeau sur les postes de l’espace presse
-affichage (réalisation de flyers et d’affiches, distribution des supports fournis par Mediapart).
 
Médiations :
 
Les personnels effectuant du service public dans l’espace presse ont été spécialement informés de cette opération via des réunions et présentations de la ressource.
 
Un tutoriel à leur usage a été réalisé à cette occasion. Un cahier à destination des lecteurs a été déposé au bureau d’information pour recueillir leurs remarques.
 
En parallèle des entretiens qualitatifs ont été menés auprès des lecteurs. Les grilles d’entretien ont été élaborées avec l’aide du Service études et recherche. Quatre agents ont menés ces entretiens. Ils ont eu lieu le plus souvent dans le cadre des séances de présentations de Mediapart, proposées du 4 au 23 mars et ont été annoncés via un appel micro en salle.
 
En tout, 26 personnes ont bénéficié d’une présentation personnalisée de Mediapart de 30 minutes environ, sans compter les nombreux renseignements délivrés en salle. En parallèle, 10 entretiens qualitatifs ont pu être réalisés.
 
Bilan chiffré (statistiques fournies par Mediapart) :
 
Période du 20/02/15 au 16/03/15 :

Visites : 1 363
Pages vues : 6 953
Temps passés par visites : 10 minutes
 
Bilan qualitatif
 
La majorité des lecteurs interrogés exprime le souhait qu’un abonnement à Mediapart soit souscrit.
 
Du côté des bibliothécaires, les entretiens ont permis de réunir des données intéressantes concernant la perception de ce titre, mais également de mieux cerner les attentes et interrogations des lecteurs vis-à-vis des collections ou des services.
 
Il est à noter que cette opération a permis d’attirer un public plus jeune et diversifié que le public « d’habitués » fréquentant en général l’espace presse. Les appels au micro ont en effet réussi à mobiliser des lecteurs présents dans d’autres espaces.
 
Etant donné ces éléments positifs, une négociation est actuellement en cours pour la souscription d’un abonnement à cette ressource. A suivre…

 
Christine Mannaz-Denarié
Service Actualités