Makaton et séances de contes : le duo gagnant à Saulx-les-Chartreux
Makaton est un programme d'aide à la communication et au langage destiné aux personnes atteintes de dysphasie.

Intégrer des personnes en situation de handicap moteur dans la vie de la cité, valoriser leur engagement et leur utilité, sont les objectifs que se sont donnés l’Accueil de jour de l’Association des Paralysés de France (APF) et la Médiathèque municipale de Saulx-les-Chartreux.

Jeune femme assise dans un fauteuil roulant montrant l'adaptation d'un album en makaton
© Nathalie BULTEZ

Nathalie Bultez, éducatrice à l’accueil de jour Viv’espoir de l’APF, et Laetitia Rojas, directrice de la médiathèque municipale Jean de la Bruyère (Essonne) sont à l’origine de cette collaboration qui s’est déclinée en plusieurs actions :

La création d’une signalétique en système Makaton 

En convention avec l’Association Avenir Dysphasie Makaton (AAD Makaton), le groupe de jeunes femmes ou « Groupe Partenariat » de l’accueil de jour de Saulx-les-Chartreux a utilisé des pictogrammes qui compléteront bientôt la signalétique actuelle des espaces publics de la médiathèque.

Une inauguration de cette signalétique aura lieu lorsque la situation sanitaire le permettra.

L’ambition de ce projet est double puisqu’il s’agit à la fois d’aider les personnes non lectrices à se repérer au sein de la médiathèque mais aussi de sensibiliser le grand public au programme Makaton grâce à la visibilité de ce système de communication.

La lecture en Makaton et en langue des signes pour des enfants de 0-3 ans

Le  Groupe Partenariat fréquentant l’accueil de jour du foyer Viv’espoir a aussi traduit, lu et signé en Makaton plusieurs albums en direction de très jeunes enfants, accompagnés par leurs assistantes maternelles, elles-mêmes déjà sensibilisées à la pratique. Cette séance de lecture s’est très bien passée et l’investissement du groupe de jeunes femmes a été payé de retour par le plaisir des enfants à vivre ce moment.

Les albums Tchoupi dans sa maisonTchoupi a perdu Doudou, Je perds une dent, Je vais chez la coiffeuse, Anna et le gorille et Ami-ami ont été également proposés en Makaton et mis en valeur auprès des usagers de la médiathèque.

Afin de valoriser une partie du travail accompli et de le rendre utile pour d’autres, deux autres albums ont été mis en ligne : P’tit loup rentre à l’école  d’Orianne Lallemand et  Quel radis dis donc ! de Praline Gay-Para.

Des heures du conte accessibles

Programmées tous les trimestres en alternance à la médiathèque ou à l’accueil de jour, des séances d’heure du conte sont proposées par les médiathécaires. D’une durée assez longue, les contes énigmatiques ou avec du suspens sont privilégiés, éloignés de l’univers enfantin, par ex. Rencontre à Noël, nouvelle extraite des Histoires de fantômes de Roald Dahl, La nuit face au ciel, issue du recueil Les armes secrètes de Julio Cortazar, Le compagnon d’Abbi Patrix (Syros Jeunesse), Le loukoum à la pistache de Catherine Zarcate (Syros Jeunesse) ainsi que Ivan Tsarévtich et L’oiseau-de-feu d’Afanassiev. Ces séance sont été maintenues via visioconférence durant les confinements.

La participation à la création d’une capsule sonore

La médiathèque Jean de la Bruyère a invité en résidence la conteuse Nathalie Bondoux de la Compagnie Cont’Animés durant l’année 2021.

La thématique choisie : « Habiter son corps, habiter chez soi, habiter le monde », était prétexte à rencontrer les habitants volontaires chez eux afin de maintenir le lien entre la médiathèque et ses usagers. Ils devenaient ainsi des « médiathèques parlantes » en racontant leurs souvenirs, leurs anecdotes sur leurs intérieurs.

La conteuse a ainsi recueilli ses moments de vie domestique devenus matière première de ses récits communiqués sous forme de capsules audio.  Le Groupe Partenariat a participé à la première production et leurs textes feront partie intégrante du spectacle de fin de résidence de la conteuse : 

Depuis le début de cette coopération, l’enrichissement réciproque est tangible : chaque rencontre permet de faire avancer les projets et de contribuer à l’inclusion des jeunes femmes  en situation de handicap moteur dans l’activité de la médiathèque de Saulx les Chartreux et au-delà.   

Publié le 10/02/2022 - CC BY-SA 4.0

1 1 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments