Des pauvres à la bibliothèque

Des pauvres à la bibliothèque : enquête au Centre Pompidou.
La Bpi est un espace démocratique conçu comme tel par ses fondateurs, y compris dans sa conception architecturale. 
 
L’accès au savoir et à la culture au sein de cet espace public est pour tous sans restriction, sans distinction de classes ou de catégories. C’est d’ailleurs sans doute pour cette raison que les personnes les moins dotées en capital culturel peuvent s’y sentir à l’aise et y faire l’expérience d’une appartenance à une communauté ouverte qui les protège et les valorise.
Cela dit, il serait faux de dire que l’accès à cette bibliothèque ouverte à des  publics en difficulté ne pose aucun problème. Mais, au-delà des cas extrêmes de personnes susceptibles de porter atteinte au fonctionnement de la bibliothèque et d’occasionner une gêne insupportable aux autres lecteurs, il existe une multiplicité d’usages sociaux de la bibliothèque en situation de précarité, qu’il est nécessaire de mieux connaître. 
Le dispositif de l’enquête lancée fin 2010 et placée sous la responsabilité de Serge Paugam repose sur une observation participante de plusieurs mois et sur des entretiens avec des personnes en difficulté. L’objectif est d’élaborer une typologie des usages sociaux de la Bpi en situation de précarité et non pas une typologie des usagers. Il convient, en effet, d’éviter le piège de la catégorisation substantialiste des publics et de proposer à travers la typologie sociologique un cadre analytique compréhensif des usages sociaux. Trois pistes d’investigation seront explorées : les attentes à l’égard de la Bpi ; les trajectoires individuelles des personnes en difficulté ; les itinéraires de ces personnes dans l’espace urbain. La confrontation des données sur ces trois points permettra de construire le cadre analytique et d’élaborer la typologie. 

 

Liens 

  • Pour accéder à l'étude Des pauvres à la bibliothèque, cliquez ici.
  • Pour accéder à la synthèse réalisée par Françoise Gaudet, cliquez ici
  • Pour accéder au débat audio relatif à l'étude Des pauvres à la bibliothèquecliquez ici
  • Pour accéder à la critique de Fabrice Chambon sur le site du BBF (Bulletin des Bibliothèques de France), cliquez ici
Captcha: