Au nom du livre

Au nom du livre. Analyse sociale d’une profession : les bibliothécaires.
Cette enquête est la plus importante jamais effectuée en France sur la profession de bibliothécaire et son évolution.
Le développement des loisirs culturels, l'augmentation du nombre d'étudiants, la décentralisation ont constitué au long des quatre dernières décennies des facteurs décisifs de transformation.
Les anciens stéréotypes de la profession (refuge pour les érudits, bénévolat, terrain d'action pour les militants) tendent à disparaître. À la légitimité traditionnelle conférée aux bibliothécaires par la proximité intellectuelle savante ou la création littéraire et artistique s'oppose, aujourd'hui, celle fondée sur le service du public pour laquelle les bibliothécaires développent de nouvelles compétences.
Qui sont les nouveaux spécialistes ? Quelles sont les contradictions entre la diversité réelle de la profession et sa volonté d'unité ?
L'ouvrage en analysant les modifications de la morphologie sociale de la profession, le déroulement des carrières, les représentations du métier et les manières de l'exercer se propose d'apporter des éléments de réponse.
Les mutations que l'on peut constater permettent ainsi aux nouvelles fractions de bibliothécaires de revendiquer la spécificité et l'autonomie de leur profession.

 

Liens 

  • Pour accéder à la synthèse de cette étude réalisée par Philippe Hoch sur le site du BBF (Bulletin des Bibliothèques de France),  cliquez ici
  • Ouvrage disponible à la Bpi (Bibliothèque publique d'information) : 
Niveau 2 - Philo, psycho, religions
Cote : 022.2 SEI 
Captcha: