0   Comentarios

Voyage au centre du Verne-athon

Le 4 mai 2016, Mélanie Roche et Françoise Leresche du Département des Métadonnées de la Bibliothèque nationale de France ont invité une quarantaine de bibliothécaires à participer au “Verne-athon”, premier Jane-thon organisé en France.


Le programme du Verne-athon

visuel du Verne-athon
 
 

« Le Jane-thon est un atelier collaboratif qui a pour objectif de produire un maximum de données liées autour de Jules Verne, sur le modèle des Jane-athons étrangers, qui rencontrent un franc succès depuis leur création en 2015. Au programme : du catalogage FRBRisé, la prise en main de l'outil RIMMF, des discussions passionnées, et surtout beaucoup de bonne humeur. L'ensemble des données produites est ensuite diffusé sur le web de données. »
 
RDA ? Jane-athons ? FRBR ? RIMMF ? Web de données ? Reprenons depuis le début...
 
Pour en savoir plus : http://www.eventbrite.fr/e/billets-rda-thon-2016-21488920941
 

 

Au commencement, il y avait l’ISBD...

Normes AFNOR et manuel UNIMARC
 
 
 
La description bibliographique dans les bibliothèques s’appuie sur deux piliers : l’ISBD et le format MARC. Les normes de catalogage qui déclinent l’ISBD au niveau national sont publiées par l’AFNOR pour chaque types de document (monographies, enregistrements sonores, ressources continues, etc.)
 
Pour en savoir plus : Normes AFNOR de catalogage (BnF)
 
Traditionnellement, les descriptions bibliographiques sont encodées dans des formats qui appartiennent tous à la famille des formats MARC. L’UNIMARC, né en 1977, est un format d'échange de l'information bibliographique, utilisé en production courante par une grande majorité de bibliothèques françaises.
 
Pour en savoir plus : Formats, encodages (BnF)
 

 

Demain : FRBR & RDA

FRBR et RDA
 
 
 
 
FRBR (Fonctionnalités requises des notices bibliographiques) est un modèle conceptuel de données bibliographiques élaboré par un groupe d’experts de l’IFLA de 1992 à 1997. Il a été officiellement approuvé par le comité permanent de la section de catalogage de l’IFLA le 5 septembre 1997, et le rapport final du groupe d’experts a été publié dès l’année suivante.
 
Pour en savoir plus : Modèles FRBR, FRAD et FRSAD (BnF)
 
RDA (Ressources : Description et Accès) est le nouveau code de catalogage, adopté depuis 2013 par les États-Unis (suivis par plusieurs pays) à l'initiative de la Bibliothèque du Congrès. Il met en application les principes internationaux de catalogage dont l’argument majeur repose sur la compatibilité avec les modèles FRBR et FRAD.
Pour en savoir plus : RDA (Ressources : Description et Accès)
 

 

Et en France, il se passe quoi ?

France-RDA
 
 
 
En novembre 2014, les deux agences bibliographiques françaises, la BnF (Bibliothèque nationale de France) et l’ABES (Agence bibliographique de l’enseignement supérieur) ont publié un communiqué officialisant la position française par rapport au nouveau code de catalogage RDA. Elles ont également publié, en collaboration avec l’Association des directeurs de CRFCB, un texte de présentation des grandes étapes de l’année 2015 relatives au programme Transition bibliographique.
 
En l’état actuel des choses, l’abandon pur et simple des normes actuelles de catalogage françaises pour ce nouveau code de catalogage international s’avérerait coûteux, contre-productif, voire constituerait une régression. Il est préférable d’avancer progressivement mais concrètement vers la FRBRisation des catalogues.
 
Cette position officielle s’appuie sur un rapport d’orientation pour le Comité stratégique bibliographique préparé en 2012 par l’Abes et la BnF. Elle conclut 4 ans de travaux menés autour de RDA par le groupe RDA en France.
 
Pour en savoir plus : La Transition Bibliographique en France
 
 
 
 
 

RIMMF : la première POC !

copie d'écran du logiciel RIMMF
le logiciel RIMMF 3.
 
RIMMF (RDA in Many Metadata Formats) est un logiciel développé en 2011 par Deborah et Richard Fritz (respectivement bibliothécaire et informaticien) après avoir réalisé que le principal problème avec RDA était la difficulté à  visualiser son fonctionnement.
 
RIMMF (la version 3 est disponible depuis janvier 2015) est :
·       Un outil de visualisation pour aider les catalogueurs à « penser en RDA » plutôt qu’en AACR/MARC.
·       Un outil d’entraînement pour aider les formateurs à enseigner la « pensée RDA » (dérivée de la pensée FRBR).
·       Une « POC » (preuve de concept) soit un prototype de ce à quoi une interface de catalogage pourrait ressembler dans un système spécifiquement conçu pour RDA.
 
Pour en savoir plus : http://www.marcofquality.com
 
 
 
 
 

Jane Austen ouvre le bal

Jane Austen
 
 
 
Maintenant que les bibliothécaires disposent d’un outil, il ne leur reste plus qu’à créer un événement convivial et ludique pour le tester : ce sera le Jane-athon ! Initié d’abord sous forme de test à Hawaï en décembre 2014, le premier Jane-athon a eu lieu à Chicago le 30 janvier 2015.
 
Il s’agit d’un atelier où les bibliothécaires se réunissent pour produire des données liées aux œuvres de Jane Austen en utilisant RIMMF. L’objectif est d’importer, créer mais surtout de lier le maximum de ressources afin de créer une R-ball (RIMMF-Ball). S’il fallait traduire R-ball en français, l’image la plus appropriée serait une pelote (de laine) plutôt qu’une balle. 
 
Il s’agit d’une base de données, constituée par l’ensemble des entités (FRBR) liées entre elles et créées dans RIMMF.
 
Pour en savoir plus : http://fr.slideshare.net/smartbroad/playing-with-jane-2
 
Pour en savoir plus : https://rda.abes.fr/2016/03/16/rda-thon/
 
 

 

Un site pour les amener tous et dans les données les lier

Cervathon
Le Cervathon à Madrid, 14 avril 2016.


  Si les bibliothécaires américains ont ouvert la voie avec les Jane-athons en janvier 2015, ils ont été, entre autres, suivis par le :
 
  • Ag-Ahton (Agatha Christie) à Londres en mai 2015,
  • Maurice Dance (Maurice Gee) à Wellington en octobre 2015,
  • Lenny-a-thon (Leonard Bernstein) à Cincinnati en mars 2016,
  • Cervathon (Cervantes) à Madrid en avril 2016
 
et enfin le Verne-athon (Jules Verne) à Paris le 4 mai 2016 !
 
Les différents Jane-athons sont recensés sur le site http://rballs.info qui constitue la principale source d’information sur les Jane-thons passés et à venir, les R-Ball, les imports et exports de données et donne également de bonnes pistes sur l’utilisation de RIMMF et de RDA.
 
Pour en savoir plus : http://rballs.info
 
  
 

Le Verne-athon de la BnF

Jules Verne
 
 
 Bibliothèque nationale de France, 4 mai 2016 à 9h du matin.
Les organisatrices accueillent la quarantaine de bibliothécaires venus en découdre avec RIMMF, RDA et surtout Jules Verne.
 
La journée commence par une présentation très complète du contexte d’utilisation de RIMMF, de ses fonctions et de ses raccourcis. La présentation s’appuie sur le « Pense-bête RIMMF », livret produit par les organisatrices et préalablement envoyé par mail aux bibliothécaires inscrits.
 
Les participants sont répartis en 7 tables selon les niveaux de difficultés et les spécificités du modèle FRBR (adaptations musicales et audiovisuelles, traductions, œuvres critiques, agrégats, etc.). Pendant 3 heures, ils participent à la production de la R-ball « Verne-athon » en créant les notices d’entité Œuvre, Manifestation et Expression des ressources basées sur les œuvres de Jules Verne qu’ils ont apporté ou en s’aidant de catalogues en ligne.
 
À l’issue de l’atelier, un débat permet aux participants d’échanger leurs expériences, leurs questions et de s’enquérir auprès des organisatrices des évolutions prévues de RIMMF et de RDA.
 


De l’art du catalogage comparé


 
Afin de bien comprendre les différences fondamentales entre le couple ISBD/MARC et le couple FRBR/RDA, partons de la même ressource :
 
le tour du monde en 80 jours
 
 
 
L’affichage public donne les différents éléments de la description bibliographique :
 
 
affichage public
(Extrait du catalogue général de la Bibliothèque nationale de France).
 
  
 
 
En Unimarc, les éléments de la notice sont répartis dans les différentes zones :
 
Affichage UNIMARC
 
 (Extrait du catalogue général de la Bibliothèque nationale de France).
 
 
Dans RIMMF, cinq notices d’entité doivent être créées afin de décrire cette ressource :
 
  • Œuvre,
  • Expression,
  • Manifestation,
  • Personne,
  • et Item (entité non utilisée lors du Verne-athon car encore en développement dans RIMMF)
 

Notice d’Œuvre :

 
notice d'oeuvre

 
 

Notice d’Expression :

 
 
notice d'expression

 
 
  

Notice de Manifestation :

 
notice de manifestation

 
 
  

Notice de Personne :

 
 
notice de personne
 (Extraits de la notice de Jules Verne).
 
 
 
 
 

Le R-tree dans la forêt des entités

r-tree
 
 
 
RIMMF est un outil de production de données. Il ne s’agit pas d’un catalogue et il ne propose pas d’interface pour rechercher ou exposer les données. Cependant, RIMMF propose, à partir de chaque notice, d'afficher un R-Tree qui permet de visualiser les relations des entités entre elles : œuvres, expressions, manifestations, items, personnes, collectivités et familles.

 

R-tree à partir de la notice d’œuvre :

 
r-tree de la notice d'oeuvre

 
 
Une couleur différente est attribuée pour chaque entité : Œuvre , Expression , Manifestation , Personne  
Le R-Tree présentant les relations entre les notices, il diffère complètement en fonction de la notice à partir de laquelle on le lance :
 
  • Une même œuvre peut être liée à différentes expressions (langues différentes)
  • Ces expressions peuvent être liées à différentes manifestations (éditions différentes)
  • Chaque œuvre, expression et manifestation peut être liée à des personnes  différentes (auteurs, traducteurs, illustrateurs)
 
 

R-tree à partir de la notice d’expression :

r-tree de la notice d'expression
 
 

R-tree à partir de la notice de manifestation :

r-tre manifestation
 
 
 
 

 R-tree à partir de la notice de personne :

r-tree de la notice personne
 
 
 

 En conclusion

Jules Verne
 
  
RIMMF remplit parfaitement son rôle de « POC » (preuve de concept) en permettant aux catalogueurs de mettre en pratique le modèle conceptuel FRBR et le code RDA qui leur sont présentés depuis plusieurs années. Or si le modèle FRBR, ses entités et la répartition de leurs attributs semblaient acquis et maitrisés, la  description bibliographique de ressources complexes (traductions, adaptations, agrégats, etc.) n’est pas sans difficultés. Au-delà de l'apprentissage de nouvelles normes, de nouvelles façons de penser l'information bibliographique seront à acquérir pour les futurs catalogueurs.
 
L’apparition de RIMMF marquera vraisemblablement une étape importante dans la mise en place du modèle FRBR car ses rédacteurs disposent désormais d’un outil pour mettre en pratique et tester ce modèle.
           
 
 
Captcha value: