0   Comentarios

Rebeca Martin Retuerto et les migrants en bibliothèque

Rebeca Martin Retuerto est bibliothécaire  au sein du réseau des bibliothèques de la disputació de Barcelone. Elle est venue en stage "Profession culture " à la Bpi et dans le réseau des bibliothèques de la ville de Paris du 2 mai au 12 juin 2018.
Photographie Bibliothèque hors les murs
Bibliothèque hors les murs (Paris), ©Rebeca Martin Retuerto
Rebeca a travaillé sur l'accueil des jeunes migrants en bibliothèque. Elle a passé 2 semaines à la Bpi puis dans le réseau des Bibliothèques de la ville de Paris. 
"Le point de départ de mon stage à Paris a été un projet de coopération avec une association de Barcelone qui est en charge d’une maison d’accueil où se loge un groupe de 25 adolescents immigrés. 
Le projet de stage s’inscrit dans un projet global d’insertion des adolescents immigrésCe projet comprend trois étapes :
  1. formation (langues, bureautique et multimédia) 
  2. culture (conférences et échanges linguistiques et culturels avec des adolescents du pays d’accueil)t
  3. collaboration avec la bibliothèque (réseau sociaux et activités en bibliothèque ; à savoir, les faire participer aux contenus audiovisuels, et à la section jeunesse parce qu’ils sont en effet les mieux placés pour nous conseiller sur leurs centres d’intérêt."
Lors des 2 premières semaines à la Bpi, Rebeca a participé aux ateliers FLE organisés par le service Autoformation : ateliers de conversation, ateliers d'écriture et Ciné-FLE. Elle a été aussi intéressée par les permanences menées à la Bpi : ateliers numériques, déclics informatiques, permanences sur la santé ou de l'association France terre d'asile. Tous ces ateliers peuvent être adaptés pour mieux accueillir les jeunes migrants à Barcelone.
Rebeca n'était pas affectée à une seule bibliothèque durant son stage à Paris mais était au Bureau des bibliothèques avec la personne qui s'occupe de ces questions à Paris donc elle a pu acquérir une vision large sur les activités proposées. 
Elle a retenu les points suivants qu'elle souhaiterait développer à son retour à Barcelone : faire en sorte que les jeunes savent que la bibliothèque peut les aider pour apprendre la langue et connaissent mieux leurs droits. L'idée est de faire  comme à la Bibliothèque Louise Michel  afin que les personnes se sentent bien à la bibliothèque. La participation des habitants du quartier est un élément essentiel pour permettre leur appropriation des lieux comme à la médiathèque la Canopée ou Françoise Sagan. Il est important de créer des outils de communication attractifs dans la langue maternelle des migrants ce qui implique un réseau de traducteurs voire d'intégrer des personnes migrantes pour aider mais aussi d'aller au-delà de l'enseignement habituel du FLE avec des ateliers culturels, des jeux...pour une meilleure intégration dans la société. 

Voici des initiatives à reproduire : 
  • Création d'un club de lectures Ados (Françoise Sagan)
  • Elaboration d'un guide avec  les ressources alphabétisation et FLE ( Vandamme)
  • Valorisation  des  projets menés avec la restitution des résultats ce qui permet de valoriser les personnes et renforcer l'auto-estime des participants (Françoise Sagan)
  • Création de partenariats avec d'autres équipements culturels avec les bibliothèques (Centrequatre-Paris). 
  • Adaptation de la classification des collections aux besoins des publics (Louise Michel)
  • Mise en place de la médiathèque en kit conçue par Bibliothèques sans frontières pour des Bibliothèques hors les murs
  • Organisation d'un fonds pour apprendre le français (Bpi ou Françoise Sagan) 
  • Création  de la Bibliothèque vivante (Bpi)...
Le rapport de stage de Rebeca est téléchargeable à droite de cette page. 






















 
Captcha value: