1   Comentarios

Au Danemark, la bibliothèque d'Herning redynamise le centre-ville

 

Un projet de bibliothèque, mais aussi un projet pour animer le centre-ville

Herning compte 43 000 habitants, et 90 000 dans l’agglomération.
La construction de la nouvelle bibliothèque faisait partie d’un projet de rénovation urbaine destinée à redynamiser un centre-ville déclinant, faisant face à la concurrence d’un centre commercial et de structures éducatives (services étudiants, une partie de l’université) installées en préiphérie de la ville. Projet réussi puisque de nouveaux magasins ont ouvert après l’ouverture.

Le projet de bibliothèque, d’un budget de 80 millions de couronnes danoises (environ 11 millions d’euros) prévoyait le transfert de l’équipe et des collections de l’ancienne bibliothèque vers la nouvelle. Débuté en 2012, il a pris fin à l’inauguration de la bibliothèque le 30 août 2014 et fut l’occasion d’une vaste campagne de communication sur Internet, avec notamment la diffusion d’un film sur youtube.

Pendant la première année, 700 000 personnes sont venues à la bibliothèque.
Les élus d’Herning sont désormais d’ardents promoteurs de la bibliothèque et de son rôle dans la ville, et beaucoup d’élus d’autres municipalités viennent en visite. A souligner!
Outre la bibliothèque centrale, il y a 5 bibliothèques de proximité, plus “traditionnelles”, qui proposent aussi des évènements, mais ont vocation à desservir plus spécifiquement leur “quartier”. A noter: les collections circulent entre les 6 bibliothèques, et sont “flottantes” (les documents, lorsqu’ils sont rendus, ne retournent pas dans leur bibliothèque d’origine...tant qu’ils n’y sont pas demandés par un autre usager).

La médiathèque

Construit dans un ancien centre commercial, le bâtiment est très visible de la rue, avec des vitrines, et une bonne signalétique, qui annonce la médiathèque...et le café, indispensable élément des biblitohèuqes danoises!
Vue extérieure de la bibliothèque d'Herning
La bibliothèque café d'Herning, vue de la rue

Intérieurement, il oscille entre un style “new-yorkais” grâce à des conduits visibles et un style nordique, plus chaleureux.

Le bâtiment se décompose en 4 niveaux, avec un parti pris original: pour ne pas surcharger l’espace de plain pied au niveau de la rue, en faire un lieu aéré, accueillant, privilégiant des assises confortables, des espaces pour se rencontrer...il a été décidé que la grande majorité des collections seraient regroupés sur un niveau inférieur, vaste espace de stockage où les usagers se rendent eux-mêmes pour chercher les livres dont ils ont besoin)

Dybet/ les “profondeurs”

D’une surface de 2 500m², ce niveau comprend environ 90% des collections (450 000 documents) et quelques tables pour travailler ainsi que la partie inférieure du robot de tri.

La réflexion actuelle se porte sur un ré-aménagement de ce niveau, où il n’y avait au départ que les étagères de”stockage”. Quelques tables, des écrans et des étagères de présentation commencent à y être implantés, notamment pour dégager des petits espaces de travail pour quelques personnes.
Les profondeurs Les profondeurs, table de travail Les profondeurs, présentoirs

Un espace en gradins, qui fait aussi puits de lumière, permet de rejoindre le niveau supérieur. Spacieux, il est régulièrement utilisé pour des événements culturels.

 

Les gradins pour monter des profondeurs Du rez-de-chaussée vers les profondeurs

 


Au niveau de la rue

Sur ce plateau de 2 070m² :
le C
afé Aroma (200 m²) et un espace polyvalent de 82m² pour des petits événements, autour duquel sont présentés les journaux et les magazines
Le café Aroma depuis le hall de la bibliothèque
L'entrée du café Aroma depuis le hall de la bibliothèque
Les tables du café, dans l'espace de la bibliothèque
Les tables du Café Aroma dans l'espace de la bibliothèque



le "Bøh-Landet" (secteur jeunesse, 200m²)
Canapés dans l'espace jeunesse L'espace jeunesse L'espace jeunesse


une salle de lecture silencieuse (22 places assises, l’espace le moins utilisé de la bibliothèque).

Ce niveau a été conçu comme une "rue intérieure", un lieu de passage permettant de relier la zone piétonne de la ville à la gare (trains et bus). On accède donc  à la bibliothèque de chaque côté du bâtiment. Côté gare, un écran géant diffuse des informations sur les évènements en cours ou à venir, et met en valeur l’offre de la bibliothèque, collections physiques et ressources numériques.
La rue intérieure, pour passer d'une rue de la ville à l'autre
CLa "rue intérieure" pour passer d'une rue de la ville à l'autre
Ecran d'information et de valorisation
Ecran d'information sur les évènements et de valorisation des collections 


Pensé comme un espace de vie et de rencontre, ce niveau propose de nombreux canapés et assises confortables. Il bénéficie d’une lumière soignée, lumière naturelle et  beaux luminaires, bref un sentiment de confort et une atmosphère très agréable.

Seulement 10% des collections se trouvent à ce niveau; l’accent est mis sur la médiation des collections grâce notamment à l’utilisation de présentoirs en « nid d’abeilles » modulables et dont les collections sont ré-alimentées deux fois par jour pour que les présentoirs ne restent pas vides. Il y a en tout 10 “blocs” de présentoirs; chacun est renouvelé tous les quinze jours au niveau de la thématique, et il y a donc au moins une thématique nouvelle chaque jour...
les présentoirs Canapé confortable et lumière douce les présentoirs



On trouve aussi à ce niveau la partie supérieure du robot de tri ainsi que les automates de prêt, regroupés du côté de la sortie donnant sur la gare.
 

Dans les étages


Premier et deuxième étages sont chacun d'une surface de 672m²,.

Le premier étage comprend  des salles de conférence, réservables par des groupes, une grande salle d’animation, ainsi que des bureaux
Pour aller vers les étages, un très bel escalier
Pour aller vers les étages, un très bel escalier 
Une salle de réunion ou de travail en groupe
Une salle de réunion ou de travail en groupe
La salle multimdeia
La salle multimédia

Le second niveau est occupé par les bureaux du personnel, organisés en “open space” regroupant entre 5 et 13 personnes.

des bureaux, vitrés et lumineux
Un espace de repos
Un espace de repos
Les bureaux en open space
 

Le projet d'établissement, l'organisation du travail et les valeurs de l'équipe 

L’équipe

Elle est composée d’environ 60 personnes dont 30 bibliothécaires. Elle se divise en 5 départements:

- Le département EDU, qui s’occupe des activités éducatives, par exemples les formations aux TIC

- Le département EVENT, qui  travaille autour des différents évènements qui ont lieu dans la bibliothèque. Au moins un évènement est organisé par jour.

- Le département EXPO qui a en charge la valorisation physique et numérique des collections

- Le département FLOW qui s’occupe de la logistique, du matériel

- Le département “in-house services” qui comprend la cellule informatique et l’administration

Les 3 premiers départements correspondent aux axes stratégiques de la bibliothèque, ce que la bibliothèque souhaite développer, en accord avec la Ville.

Cette organisation change radicalement de l’organisation suivie dans l’ancienne bibliothèque qui distinguait “classiquement” les secteur enfants / adultes / audiovisuel….

Les valeurs de l’équipe

- La visibilité et la disponibilité : contact visuel, apparence…

- La courtoisie : aider et rester professionnel

- Des espaces accueillants : une personne du département EXPO descend deux fois par jour pour réalimenter les présentoirs, ramasser les tasses qui traînent …

L’ouverture au public...au maximum!

La bibliothèque est ouverte sur certaines plages, le matin de 8h à 10h et le soir de 19h à 21h, en “libre service”, comme la plupart des bibliothèques danoises. Les usagers entrent avec leur carte d’identité - qui sert aussi de carte de lecteur, seuls les enfants ayant une carte de bibliothèque spécifique. Il y a alors dans la bibliothèque 2 agents de sécurité (compagnie privée), qui font des tours dans la bibliothèque 2 fois par heure.
Au bureau de renseigenements est posté un kakémono "Bienvenue...La bibliothèque est en self-service" flanqué d'une silhouette de bibliothécaire (genre "hipster"

 
Lundi à jeudi

8h00-10h00 : libre-service

10h00-19h00 : présence de l’équipe

19h00-21h00 : libre-service

Vendredi

8h00-10h00 : libre-service

10h00-17h00 : présence de l’équipe
 
En self-service
La bibliothèque en self-service
Samedi

8h00-10h00 : libre-service

10h00-15h00 : présence de l’équipe

15h00-17h00 : libre-service

Dimanche

8h00-17h00 : libre service

10h00-15h00 : présence de l’équipe uniquement dans le secteur jeunesse
 

L'organisation des services au public

L’équipe passe 30% de son temps en service public, et 5 agents se trouvent en permanence en service public.
Une réflexion a été menée sur les  services et les questions demandés le plus souvent par les usagers, conduisant alors à une  organisation du service public selon les postes suivants :

- Host (« Hôte ») : l’agent se charge d’accueillir les gens, de les guider, de leur fournir une première orientation dans la bibliothèque. Il se promène dans la bibliothèque et fait aussi les inscriptions
- Info : Installé à un poste “léger”, l’agent répond aux demandes des usagers tant qu’elles ne dépassent pas 5 minutes. Si la question nécessite une réponse plus longue et personnalisée, il propose alors à l’usager de faire appel au service Book-a-Librarian (Empruntez un bibliothécaire)
Book-a-Librarian : la réservation d’un bibliothécaire peut se faire immédiatement ou ultérieurement selon les disponibilités, pour 15 ou 30 minutes. Le bibliothécaire dispose d’un coin dédié à cet accueil personnalisé. Lorsqu’il n’est pas « emprunté », l’agent va aider ses collègues au point info. Le bibliothécaire peut aussi être “réservé” en ligne...et le service est très utilisé,  notamment par les étudiants.
Bureau du bibliothécaire réservé pour des recherches
L'espace où les "bibliothécaires réservés" reçoivent pour des consultations bibliographiques
Une affiche dans un bureau: it's nice to be important, but it's more important to be nice
Une affiche dans un bureau
Le gilet que porte les agents en service public
En service public, les agents portent un gilet qui permet de les identifier

Téléphone/mail : un agent est chargé de répondre au téléphone et aux mails. Ce service s’arrête à 16h.

Bøh-Landet : même si le secteur jeunesse ne constitue pas un département d’acquisition à proprement parler, il nécessite tout de même la présence d’un bibliothécaire pendant la journée
Lorsqu’une équipe prend sa plage de service au public (10-13 / 13-16 / 16-19), elle reçoit toutes les informations sur ce qui est proposé dans la bibliothèque ce jour là

Quelques chiffres

Plus de la moitié de la population de l’agglomération d’Herning utilise activement la bibliothèque. L’inscription est gratuite et n’a pas besoin d’être renouvelée chaque année.

1 700 visiteurs chaque jour (2 à 3 fois plus que dans l’ancienne bibliothèque).

50 000 usagers inscrits dont 10 000 nouveaux usagers depuis l’ouverture de la nouvelle bibliothèque.
Le prêt des documents physiques est en baisse mais celui des documents numériques est en hausse, créant ainsi un équilibre. L’équipe travaille actuellement sur la question de la visibilité des ressources numériques, et dans l’espace physique (comment rendre visibles des collections virtuelles) et sur le site web. A noter: une plate-forme nationale de prêt de livres numériques “Reolen”.

Un peu moins d’un million de documents sont empruntés par an.

Plus de photos sur youtube: https://www.youtube.com/watch?v=PTKyXvseau0&feature=youtu.be 
Et le petit film réalisé à l'occasion de l'ouverture de la bibliothèque    https://www.youtube.com/watch?v=lWvg2RUtTLU&nohtml5=False

Compte-rendu d'une visite effectuée par un groupe de biblitohécaires de la Bpi et des bibliothèques de Clermont-Ferrand, Grenoble, Montpellier, Nancy, Rennes, Strasbourg en octobre 2015
 

Super !

manée : 12/11/2017 23:40
Captcha value: