Les jeunes adultes et la presse magazine

Les jeunes adultes et la presse magazine : étude qualitative et sémiotique.
À l’heure où les inquiétudes sont fortes quant à la diminution des pratiques de lecture de livres des jeunes générations, la presse magazine imprimée, de par sa grande diffusion et sa diversité, constitue un terrain de recherche particulièrement intéressant : tant du côté de l’offre que du côté de ses lecteurs effectifs.
 
©Stocklib
Une étude exploratoire sur l’impact des principaux titres de la presse magazine chez les 15-30 ans avait été réalisée en 2009 par Jean-François Barbier- Bouvet, à partir des données quantitatives de l’enquête AEPM2. Suite à cet état des lieux, une enquête en deux volets ciblée sur la tranche d’âge des 20-30 ans a été confiée à la Société Qualeia. Le dispositif comprenait une étude qualitative (entretiens à domicile et focus groups) et une étude sémiotique portant sur les titres les plus en affinité avec cette tranche d’âge et sur ceux qui, au contraire, voient les 20-30 ans sous-représentés dans leur lectorat. 

L’analyse des magazines que les jeunes adultes jugent « in » et de ceux qu’ils considèrent comme « out » a mis ainsi en évidence une série d’éléments dont la présence suscite l’adhésion ou le rejet des 20-30 ans. On citera par exemple leur forte demande de neutralité dans le traitement de l’information : de là un rejet du parti-pris propre à la presse d’opinion. D’un point de vue formel, les jeunes adultes attachent une grande importance à l’image, qui est souvent leur premier mode d’entrée dans le magazine, tandis qu’ils rejettent les longs blocs de texte. Jean-François Barbier-Bouvet observe que ces pratiques de lecture des magazines font sans doute le pont entre la lecture en continuité, propre au livre, et la lecture de prélèvement, propre à Internet. Ainsi, la presse magazine serait « aujourd’hui un véritable laboratoire des nouvelles manières d’écrire. Et de lire. » 

 

Liens 

  • Pour accéder à l'étude dans son intégralité, cliquez ici
  • Pour accéder au débat audio relatif à l'étude sur le site des archives de la Bpi (Bibliothèque publique d'information), cliquez ici
Captcha value: