Ethnographie de l’exposition

Ethnographie de l’exposition. L’espace, le corps, le sens..
Régionales ou itinérantes, thématiques ou didactiques, modestes ou imposantes, classiques ou revendicatives, les expositions se multiplient, dans les années 80, dans les quatre coins de la France, impulsées par un certain renouveau de la vie associative. 
Envisagé dans le cadre d'une réflexion qui n'existait pas au moment de la naissance des expositions (celle concernant les médias et leur rôle dans la vie sociale), le média exposition peut trouver ainsi l'occasion d'un approfondissement de ses potentialités et d'une analyse plus complète des multiples problèmes qu'il soulève en tant que média complexe, faisant appel à une multiplicité de matières signifiantes et de modalités de représentation. Du même coup, ce vieux média se retrouve, avec ses frères (moins vieux ou "nouveaux") au centre de la plus actuelle des préoccupations : celle de savoir comment on peut arriver à saisir l'ensemble du dispositif social de production de sens par les discours mass-médiatiques, comment on peut réussir à comprendre, sans les dissocier, à la fois les conditions de la production des médias, et les conditions de leur réception par les publics. À partir de l'étude d'un cas particulier, cette recherche se veut une interrogation sur le média exposition, et en particulier sur les possibilités de définir une démarche méthodologique qui sache tenir compte de sa spécificité.
Captcha value: