Iranien

Sortie en salle le mercredi 3 décembre 2014
"Ce film raconte mes tentatives de dialogue avec les défenseurs du régime iranien. Pendant trois ans j'ai cherché à les convaincre de venir vivre deux jours avec moi dans une maison pour leur poser une question fondamentale à mes yeux : comment faire concrètement pour vivre ensemble ? Comment partager l'espace public iranien pour qu'il appartienne autant aux athées comme moi qu'aux religieux qui ont le monopole du pouvoir ?" (Mehran Tamadon)
Après Bassidji en 2009 et Mères de martyrs en 2004, Mehran Tamadon, poursuit avec exigence et acuité son étude des mécanismes idéologiques de la République islamique d’Iran.
 

affiche film


L’avis du bibliothécaire :

Les intentions du réalisateur qui vit en France sont claires : il veut débattre avec des "défenseurs de la République islamique d'Iran" dans le cadre d'une maison familiale des environs de Téhéran. Quatre religieux, accompagnés de leur famille, vont accepter la proposition. Un salon réaménagé constituera l'espace commun, le lieu public de la réflexion et figure de l'utopie (la société idéale de M. Tamadon) où vivront les protagonistes, selon une constitution rédigée d'un commun accord. Ce procédé, ce dispositif permettra de filmer et les échanges et des scènes de repas où la pensée continue de s'exprimer. La patience du réalisateur, soutenue par une écoute toujours active, un optimisme engagé et la volonté de ne jamais s'emporter, soulignera le radicalisme et la fermeture d'esprit de ses interlocuteurs. L'un d'entre eux, qui apparaîtra comme le défenseur du dogme, s'appuiera sur les possibilités et les ressorts du langage (changements de sujet, jeu sur les mots, retournements des problèmes) pour faire "triompher" ses idées intégristes. Il n'empêche que "la méthode Tamadon", reposant sur la force de la parole, saura mettre en évidence les rouages de la phallocratie islamique comme les contradictions de la charia. Quant à l'épilogue, il dira le sort réservé à cet exercice de la parole et à ce désir d'une législation qui assure les libertés de chacun.
 

Rappel

Iranien, de Mehran Tamadon, production Box productions, L’Atelier documentaire, 2014, 1 h 35 minutes. Distribué en salles par ZED
Grand Prix du festival Cinéma du réel, Paris, 2014