0   Comments

Un an de gratuité à la Bibliothèque municipale de Bordeaux : un premier bilan

Le 1er octobre 2015 la bibliothèque applique la gratuité d’inscription décidée en conseil municipal le mois précédent.

Deux objectifs majeurs ont présidé à cette décision :
  • un soutien à la politique de démocratisation culturelle : la tarification, même avec des coûts d’inscription peu onéreux, était un frein pour une partie non négligeable de la population. Une étude a démontré que les recettes étaient de plus minimes au regard des coûts de perception.
  • un signal fort venant de la « commune centre » de la métropole : dans la perspective d’une mise en réseau des 25 bibliothèques et médiathèques municipales de Bordeaux Métropole, d’une circulation des documents et des usagers, il est apparu que la gratuité généralisée dans ces établissements serait un atout indéniable pour l’avancée du projet. 
Infographie sur la gratuité des bibliothèques de Bordeaux
Bibliothèque de Bordeaux

 Accompagnée par une importante campagne de communication (affiches et flyers), la bibliothèque de Bordeaux a connu une hausse importante des inscriptions dès le mois d’octobre. Un an après, le succès ne se dément pas :
 
Malgré un infléchissement ces derniers mois, il y a une progression des nouvelles inscriptions sur l’ensemble des 12 derniers mois. La bibliothèque a connu une augmentation de plus de 50% des nouveaux inscrits.  Cette progression est sensiblement égale sur l’ensemble des bibliothèques du réseau bordelais de lecture publique.
 
Il y a aujourd’hui 41 000 inscrits à la bibliothèque contre 32 000 en 2014 et 38 000 fin 2015.

Le taux d’inscription se situe donc aujourd’hui à 17,5%, légèrement au-dessus de la moyenne nationale (17,1%), bien plus en considérant seulement les villes de plus de 100 000 habitants (11%).
 
 1/4 des nouveaux inscrits adultes (l’essentiel des nouveaux inscrits, ce qui est logique en raison de la gratuité pour les enfants avant le 1er oct. 2015) sont employés. 1/5, sont demandeurs d’emploi. 1/5  sont cadres.
 
Du fait d’une tarification défavorable aux non résidents de la commune de Bordeaux, le taux d’inscription de cette catégorie était faible. Fort logiquement la gratuité a permis une hausse considérable des nouveaux inscrits adultes habitant hors de la commune de Bordeaux.
 

L’annonce du passage a la gratuité, décision rare ces dernières années parmi les plus importantes communes de France, a permis de générer une dynamique puisque 4 autres communes ont délibéréen ce sens : Talence, Bègles, Villenave d’Ornon, Cenon.
Il y a désormais un territoire sans rupture géographique constitué de communes pratiquant la gratuité totale : Bordeaux, Le Bouscat, Pessac, Talence, Bègles, Villenave d’Ornon, Cenon. Mérignac pratique la gratuité uniquement pour les Mérignacais.
Captcha value: