0   Comments
Photograhie du groupe de bibliothécaires français
©Marina Zborowski

Concevoir, expérimenter et partager en réseaux : voyage d'étude dans les bibliothèques finlandaises, mai 2019

Published on 
Du 20 au 22 mai 2019, la Délégation à la coopération nationale et internationale de la Bpi a organisé un voyage d’étude en Finlande dans les villes d’Helsinki, Espoo et Tampere.
Douze collègues territoriaux venus de Reims, Nancy, Clermont Ferrand, Toulouse, Brest, Rennes, Bordeaux, Blagnac, des BDP de l’Eure, du Var, des Pyrénées-Atlantique et du Val d’Oise, ainsi que six collègues de la Bpi, issus de plusieurs services, y ont participé.
Ces journées ont permis de découvrir l'architecture et les offres de services de plusieurs bibliothèques de ce pays.

Une loi sur les bibliothèques

Si son territoire représente les deux tiers de la France, la Finlande abrite 5,3 millions d’habitants. 80 %  d’entre eux fréquentent les bibliothèques et font grimper le taux de prêt annuel à 18 documents par habitant. Comment expliquer un tel succès ? Est-ce la gratuité, obligation légale ? La densité des réseaux ? La diversité et la qualité des services ? Le prêt retour indifférencié ? L’intelligence architecturale des lieux ? Les démarches participatives qui accompagnent tous les projets ?

Beaucoup d’ingrédients se combinent indubitablement mais il est certain que la volonté politique qui soutient les bibliothèques n’est pas étrangère à leur succès.

La Finlande est en effet un des premiers pays à avoir promulgué une loi sur les bibliothèques, en 1928. Cette loi a été plusieurs fois révisée et sa dernière mouture date de 2017. Alors que les versions précédentes insistaient d’une part sur la gratuité du service et d’autre part sur les qualifications du personnel, la dernière ouvre la possibilité de recruter des profils très variés dans un cadre qui précise que les autorités locales sont responsables de l’organisation les services de bibliothèques et d’information. Ainsi, il est réaffirmé que chaque municipalité doit offrir une bibliothèque à ses administrés et ses missions sont également précisées : «garantir l’égalité d’accès à l’information et aux contenus culturels, offrir des collections actualisées, promouvoir la lecture et la littérature, favoriser la vie démocratique », etc.

Ces principes se déclinent et s’incarnent dans l’ensemble des services mis en place dans les bibliothèques.

Une association professionnelle forte


Les professionnels sont également soutenus par une association, créée en 1910, présidée par un membre du parlement, animée par une équipe de 4 salariés et forte de 2000 membres représentant tous les types de bibliothèques. Cette association vient de lancer une grande enquête auprès des 800 bibliothèques de lecture publique du pays afin de mieux connaître les professionnels et identifier les défis pour l’avenir. Les résultats doivent être publiés en juin 2019. Un travail de fond se poursuit en parallèle autour de :
  •  la question du droit de prêt pour les livres numériques
  •  l’investissement recommandé aux municipalités pour les bibliothèques : 58 euros par habitant sans compter les subventions d’Etat.
  •  le montage d’une bibliothèque numérique nationale

Vous trouverez dans ce dossier des comptes rendus de visites des établissements que nous avons visités pour explorer d’autres facettes de la popularité des bibliothèques finlandaises.
Bonne lecture !  
phto du groupe