0   Comments

L’AlhóndigaBilbao

Qu'est-ce que l'Alhóndiga?
Une SA à capital 100% mairie de Bilbao.
Un bâtiment remarquable : dans le centre de Bilbao (mais non dans la ville ancienne) un ancien entrepôt de vin, propriété de la ville de Bilbao, construit en 1909 par l’architecte Ricardo Batisda, rénové par l’architecte et  designer Philippe Starck de 2009 à 2010. Le style ancien de la façade extérieure contraste avec le modernisme de l’intérieur.
Dans l'enveloppe extérieure, qui a été gardée et réhabilitée, Ph. Starck a imbriqué trois différentes structures, qui se développent autour d'un atrium où débouche l'entrée principale de l'Alhóndiga. A noter que l'on peut traverser le bâtiment de part en part pour aller d'une rue à l'autre. Le bâtiment est un quadrilatère entouré de quatre rues. Chaque côté a une entrée/sortie.  L'atrium est prolongé par un « quadrillage » de 43 colonnes, conçues par Starck et réalisées par Lorenzo Baraldi, toutes différentes les unes des autres, et qui supportent les trois bâtiments. L’Atrium, dont la superficie est  importante, permet d'accueillir des manifestations destinées au grand public. La ville de Bilbao compte 300.000 habitants, auxquels il faut ajouter  70.000 personnes résidant aux alentours et venant travailler à Bilbao.

Un centre culturel, sportif, et de loisirs de 43000 m2 comprenant :
  • un atrium  avec un bureau d'informations sur l'ensemble des activités proposées à l'Alhóndiga
  • un café
  • un restaurant
  • une salle d'expositions
  • une salle polyvalente (salle Batisda)
  • un complexe cinématographique
  • un auditorium
  • la médiathèque (niveau 1, 2 et 3)
  • une piscine (niveau 4)
  • une salle de sport
  • un solarium (une immense terrasse surplombant la ville)
La programmation culturelle d’AlhóndigaBilbao est riche et l’amplitude horaire large (10h-22h la semaine, 11h-21h le week-end).

Le fonctionnement administratif
AlhóndigaBilbao est une organisation unique, une SA (société anonyme) créée par la municipalité de Bilbao qui en est propriétaire à 100%. Elle est dirigée par une conseillère déléguée, Marian EGANA, sous la tutelle d'un Conseil d'Administration composé de 9 membres:
6 membres politiques:
  • 3 représentants de la majorité municipale, le Maire de Bilbao, Président du CA, 2 autres conseillers  dont la conseillère à la culture.
  • 3 représentants, un pour chacun des partis composant la municipalité, le Parti populaire, le Parti socialiste espagnol, le Parti nouveau
3 membres administratifs : le conseiller délégué à l'administration de la mairie, la conseillère déléguée à l'Alhóndiga, le responsable du budget.
Le CA se réunit de manière formelle 2 fois par an et de manière informelle environ tous les 2 mois

Du côté du budget
Le projet d'investissement a été réalisé en y consacrant un budget chaque année sur 4 à 5 ans
Le budget de fonctionnement est de 10, 8 M d'€, dont 5M provenant de la municipalité.
L'équilibre budgétaire visé était de 60% de financement public et de 40% d'autofinancement
Environ 300 personnes travaillent à AlhóndigaBilbao.
Les recettes:
  • locations fixes d'espaces pour le café, le restaurant, le cinéma, la boutique, sur la base d'un compte d'exploitation prévisible. Si le compte réalisé est supérieur, un % supplémentaire est reversé à la municipalité. Ex: le CE du cinéma avait été calculé sur 250 000 spectateurs, or on a atteint les 300 000. Ces locations fixes représentent 18% du budget.
  • locations ponctuelles de l'Atrium (150 à l'année). Ex : l'Atletico (le club de foot de Bilbao) a loué l'Atrium pour présenter le nouveau maillot du club mais les manifestations dans l'Atrium peuvent aussi se faire sans paiement dans le cadre de partenariats, lorsque cela correspond aux lignes stratégiques de l'Alhóndiga.
  • cartes d'entrées / abonnements dans la salle de sports :
au même tarif que dans les autres salles de sports municipales
la carte est valable dans toutes les salles, et pour 63% des abonnés, elle n'a pas été achetée à l'Alhóndiga; malgré cela, les recettes sont importantes, et il est prévu que la mairie reverse à l'Alhóndiga 1€ par entrée lorsque celle-ci est liée à une carte qui n’a pas été achetée à l'Alhóndiga.
  • la banque BBK (voir la présentation de la médiathèque)
Les dépenses :
Elles sont suivies très attentivement, selon une structure par « centre de coûts »: la médiathèque, la salle d'expo, les salles sportives, l'atrium.
Un contrôle budgétaire très strict a été exercé en 2011,  avec un travail sur les processus et ainsi l'année a fini positivement. Le but est de contrôler des dépenses, pas de dégager des bénéfices comme dans une entreprise, puisqu'il s'agit d'un espace public, qui appartient à tous les citoyens et doit correspondre à leurs besoins et leur apporter des bénéfices en terme d'offre de services.
72 000 personnes ont une carte de l'Alhóndiga, mais on peut venir avec une carte achetée dans d'autres salles de sport, ou, pour la médiathèque, avec une carte du réseau des 16 bibliothèques de la ville de Bilbao (50% des prêts de documents sur le réseau + Alhóndiga se font à l'AlhóndigaBilbao).

Tenir compte des besoins des citoyens, rendre compte aux citoyens :
Dans la phase projet (qui a duré 7 à 8 ans), très forte réflexion sur les fonctionnalités attendues de l’équipement, sur les objectifs, dans un groupe interne à la mairie.
Dans les 2 ans qui ont précédé l'ouverture, travail « hors les murs » pour faire connaître le projet.
Enquêtes avant et après l'ouverture (sur 1200 personnes interrogées, seulement 1% de mécontents), qui vont être complétées par des focus groupes, en 3 catégories: personnes venant souvent, venant peu, ne venant pas.
Ce sont les chiffres des résultats obtenus qui donnent toute sa légitimité à l'équipement, et le bilan d'activité du Centre, intitulé « Une année à ton service », imprimé sur papier journal, est largement diffusé; en 2012 il sera distribué dans toutes les boîtes aux lettres.

Management :
L’équipe de direction comprend la directrice qui est bibliothécaire, « conseillère déléguée », responsable de l'ensemble de l'AlhóndigaBilbao, et un responsable de chaque unité.
Réunion de direction: une fois par mois environ, avec chacun des responsables des différentes unités, suivie d'une réunion avec l'ensemble du personnel.
Comité de programmation : tous les 15 jours, sur les objectifs et les projets à plus long terme
Comité opérationnel : chaque lundi et jeudi à 9h, avec les responsables de la médiathèque, de la programmation, de la communication et du marketing, de l'entretien du bâtiment.
La communication de toutes les unités doit avoir le même axe, et se travaille sur papier, sur le web, sur les réseaux sociaux.

La Médiathèque de l’AlhóndigaBilbao
La Médiathèque, inaugurée en octobre 2010, fait partie intégrante d’AlhóndigaBilbao,  dont elle est un service. Elle a une mission de lecture publique, est ouverte à tous. La consultation des documents est libre, sans conditions. Le prêt est gratuit mais nécessite une carte.
Un réseau de 16 bibliothèques municipales existe également à Bilbao, sous la responsabilité directe de la municipalité.
Elle est dirigée par Alasne Martín, secondée pour les services aux publics par Cristina Arana et pour les acquisitions, le catalogage  et la classification par Sonia Marcos. Toutes trois sont employées d'AlhóndigaBilbao et définissent les axes stratégiques de la médiathèque dans le cadre plus global du projet d'AlhóndigaBilbao.
Les grands axes du projet de la médiathèque, qui veut offrir «des espaces généreux et flexibles, pour vivre, pour se rencontrer »  sont l'actualité, le débat de société, le rôle social de la bibliothèque, en portant notamment attention aux différences culturelles.
Quelques chiffres significatifs
4000 m2 sur 3 niveaux
28 employés
250 places assises
80h d’ouverture hebdomadaire : du lundi au vendredi de 10 à 22 h ; sam, dim. et fêtes, de 11h à 21h
60.000 documents, 8000 documents achetés par an.
Plus de 650.000 visiteurs depuis l’ouverture, avec une moyenne de 1700 lecteurs par jour en semaine et  de 2500 les jours fériés.
300.000 prêts depuis l’ouverture avec une moyenne de 800 à 900 prêts par semaine et des pics de 1300 les week-ends et les jours fériés.

Collections
  • Fonds multidisciplinaires avec un accent sur l’actualité et la vie pratique, inspiré du modèle anglo-saxon.
  • 60.000 documents tous supports confondus avec un taux de renouvellement  important : 8000 nouveautés sont achetées par an.
  • Un effort de diversité linguistique : acquisitions en langue basque en plus du castillan, fonds littéraires en langue originale notamment pour l’arabe, le roumain et le chinois, (lectorat immigré)  
  • Caractère multimédia : sur un même sujet on a regroupé les divers supports : un lecteur qui se documente sur Léonard de Vinci trouvera au même  endroit livres, revues, Dvd etc…
  • Pour les sciences et techniques, collections de vulgarisation
  • Actuellement, pas de  documents électroniques, les lecteurs ne montrant que peu de curiosité.
  • Perspectives d’avenir : développer une offre numérique comprenant notamment des jeux vidéos, et prévoir des actions de sensibilisation et de formation aux outils numériques.
Traitement des collections
  • Catalogage partagé avec les bibliothèques du réseau.
  • Choix de mettre les ouvrages rapidement à disposition des lecteurs, les livres ne sont pas toujours couverts, ce qui donne à certains secteurs un air fatigué. Certaines jaquettes ne résistent pas toujours à l’usage.
  • Chaque livre a été équipé en RFID pour permettre le prêt automatisé.
Aménagement des espaces (Visite virtuelle)
L’ensemble donne une impression de fluidité : pas de cloison pour séparer lecture individuelle et activités d’animation, mais des marquages au sol, ou des rideaux de perles métalliques pour marquer les médialabs, salles d’animation. Une partie du  mobilier monté sur roulettes  permet de moduler l’espace en fonction d’éventuels changements.
Avant l’entrée de la bibliothèque, une salle d’étude est réservée aux étudiants à partir de 13 ans. Elle offre  environ 70 places assises sans collections. Ses horaires sont indépendants de la bibliothèque, puisqu’elle ouvre dès 7 heures du matin.
1er étage dédié aux jeunes
  • Fonds local sur la ville de Bilbao et le pays basque 
  • Espace presse incluant presse régionale et nationale et un choix de titre étrangers
  • Télévisions du monde
  • Fonds sur la bibliothéconomie, la documentation, l’édition
  • « Ici et maintenant » : documentation sur l’actualité culturelle du Centre
  • « Txikiland » : espace dédié aux enfants et  familles comprenant
               La « Bébéthèque » pour les tous petits de  0 à 4 ans
               Un coin pour les jeunes lecteurs de 5 à 7 ans
               Un fonds littéraire pour les plus de 8 ans
               Un fonds d’information et de formation
               Un coin audiovisuel pour les jeunes
               Un fonds de bandes dessinées
                L’«école des parents » réunit une documentation  destinée aux  parents, sur le développement et l’éveil  de l’enfant, son éducation son alimentation.
  • Medialab1 : salle d’étude jusqu’à 13 ans
2eme étage 
  • Bandes dessinées pour adultes
  • Beaux arts, architecture, urbanisme
  •  Vie pratique et citoyenne (recherche d’emploi, démarches administratives, logement, sécurité sociale)
  • Sciences et techniques
  • « Imagine » : photo, cinéma, films de fiction classés par genre
  • Musique : tous les genres musicaux, livres et cd regroupés.
  • Autoformation en langues vivantes et informatique : ordinateurs
  • Médialab2 : espace de réunion et de formation, réservable
3ème étage  ambiance tranquille et feutrée 
  • Littérature : poésie, théâtre, critique, romans avec des pictogrammes pour différencier les romans d’aventure, les romans historiques, la science-fiction etc…
  • Loisirs : voyages, cuisine, artisanat
  •  Développement personnel et psychologie
  • Santé, sport, activité physique
  • Croyances, religions et philosophie
  • « Peuple, lieu et temps » : population, histoire, économie, démographie, mœurs et coutumes
  • Medialab3 : espace d’animation et de réunion
Présentation, valorisation et signalétique
Le classement s’appuie sur la Dewey, mais elle est très adaptée dans un souci de clarté et d’autonomie du lecteur : des pictogrammes marquent les genres littéraires, des couleurs indiquent la langue du document ou le sujet. Les espaces thématiques sont délimités au sol par un marquage de couleur et une signalétique plutôt claire.

Services
  • Prêt
Les lecteurs peuvent emprunter grâce à des automates de prêt situés à chaque étage.
Prêt gratuit, à l’aide de la carte « hó » qui donne droit à des réductions sur les manifestations du Centre ou de la carte RBMB (Réseau des bibliothèques de la Ville de Bilbao), valable pour toutes les bibliothèques du réseau.
On peut emprunter jusqu’à 5 monographies par jour, 2 vidéos ou Dvd, 2 Cd- audio. Les enfants ont droit à 5 documents. La durée du prêt est d’une semaine pour l’imprimé et de 15 jours pour les documents audiovisuels ou multimédias.
Tous les documents sont empruntables, à l’exception des ouvrages de référence.
Prêt interbibliothèques avec le réseau des bibliothèques municipales de Bilbao.
  • Consultation internet 
                  sans réservation : sessions limitées à 20 mn par jour
                  avec réservation : sessions  limitées à 1 heure par jour et 3 heures par semaine
                  wifi gratuite dans la limite d’une heure par jour
  • Télévisions du monde : limitée à 1 heure par jour et 3 heures par semaine. Sessions réservables par internet.
  • Autoformation: 6 postes
  • Photocopies et impressions d’écran à l’aide de monnayeurs
  • Service de réponses à distances pour des questions bibliographiques, via un formulaire en ligne sur le site : http://www.alhondigabilbao.com/en/mediateka/servicios/mediateka-responde
Animation
Variée, elle est axée sur la diversité culturelle, le partage des savoirs  et l’intégration sociale : textes lus par des comédiens, ateliers d’écriture et de lecture, clubs de lecture, activités ludiques et éducatives pour les enfants, conférences, invitation d’auteurs de Bd grâce à un partenariat avec Angoulême.
Certaines sont payantes (ateliers d’écriture).
Elles sont organisées dans le Medialab du  niveau 3
Projet d’atelier de médiation culturelle avec une association œuvrant dans le domaine social

Informatique
La société Puntxarxa basée en Catalogne gère le système informatique
Catalogue AquaBrowser Library avec une interface en espagnole, basque et anglais
250 postes de consultation du catalogue et d’accès à internet.

Accueil des Publics
La bibliothèque s’adresse à tous les publics. En semaine, 7 à 8 personnes sont mobilisées pour l’accueil du public ; les week-ends, les effectifs sont élargis à 8-9 personnes. L’intégration dans le Centre culturel permet de drainer un public large. Même si la majorité du public est étudiant, la bibliothèque souhaite accueillir tout le monde, toucher des publics nouveaux « Chaque personne doit trouver sa place » affirme Marian Egana, Directrice d’AlhóndigaBilbao. La bibliothèque souhaite faire un travail social, notamment en direction des immigrés et s’efforce de trouver des solutions pour mieux connaître les besoins et codes de conduite de ce lectorat. La collaboration avec des sociologues et le partenariat avec des associations est une piste à l’étude.
A noter : une vraie politique d’accueil des familles : tout le 1er niveau leur est consacré, les enfants peuvent venir seuls à partir de 7 ans. Les plus jeunes doivent être accompagnés d’un parent ou d’un adulte qui peut alors laisser l’enfant en relative autonomie dans le 1er niveau spécialement aménagé pour eux, tout en découvrant les ressources de la bibliothèque pour adultes.

Budget et financements
Budget annuel de la bibliothèque : 1.693.394 euros
Les financements proviennent en partie de la municipalité, en partie de la banque BBK, (Bilbao Bizkaia Kutxa)  qui  permet d’assurer une ouverture sur une large amplitude horaire et finance la programmation culturelle. On retrouve son logo dans la bibliothèque  et sur les dépliants destinés au public.

Personnel
28 personnes sont employées à la bibliothèque
Seules la directrice et les deux adjointes, responsables des services au public et des collections, toutes 3 bibliothécaires, sont directement employées par l’Alhóndiga . Les 25 autres personnes sont employées par une société extérieure, qui, dans la cadre d'un appel d'offres, a obtenu un marché de 2 ans qui est reconductible. Les employés ont donc un contrat à fin de marché; ils assurent l'accueil du public, le catalogage, l'administration, la gestion informatique, sous la responsabilité d'une coordinatrice. Ils participent également au travail de sélection des acquisitions, piloté par une des deux adjointes.
Le personnel de sécurité et de nettoyage dépend du Centre. Ce système est jugé satisfaisant par la Directrice, qui insiste sur le fait qu’une bonne implication de ces personnels est indispensable.
La Directrice, Alasne Martín déplore un manque de personnel en général.

Bâtiment
Trop de  surface vitrée. Difficulté à chauffer. L’acoustique est insatisfaisante.
Etude en cours pour remédier au manque  d’éclairage qui doit être modulé selon les espaces. L’aspect intimiste doit être conservé, pour marquer  l’identité de chaque espace.

Communication
Flyers pour présenter les services et animations
Site Internet de l’AlhóndigaBilbao : http://www.alhondigabilbao.com/en/mediateka
Page Facebook et compte twitter.
La médiathèque bénéficie du Service de communication du Centre, ce qui lui donne une force qu’elle n’aurait pas à elle seule.

Adresse
AlhóndigaBilbao mediateka
Plaza Arriquibar, 4
48010 Bilbao
Courriel info@alhondigabilbao.com
Tél. : 944 014 014
Directrice : Alasne Martín

Pour en savoir plus
Un article de Livres Hebdo, n°899, 2 mars 2012, p.18-20
Captcha value: