Les grands axes de la politique documentaire

La politique documentaire de la Bpi est régie par trois grands principes l'encyclopédisme, l'actualité, l'information pratique et sociale et la formation tout au long de la vie.

L’encyclopédisme

Dans tous les domaines de la connaissance et sur tous les supports, l’objectif est de couvrir un maximum de sujets, sans pour autant viser l’exhaustivité. Les collections constituées gardent un caractère généraliste et sélectif. On recherche la couverture géographique la plus large, tant en français qu’en langues étrangères, cependant, les collections sont plus développées sur la France et les pays européens. On s’efforce d’acquérir en différentes langues, parmi lesquelles l’anglais domine, des ouvrages de référence (dictionnaires et encyclopédies, bibliographies, dictionnaires biographiques, synthèses).


L’actualité

Elle consiste, grâce à un taux élevé d’acquisitions et de désherbage des collections imprimées et multimédia et à une offre importante d’abonnements papier et électroniques, à mettre à la disposition du public une documentation constamment maintenue à jour (ex. 12% de livres parus depuis moins de 3 ans), mais également à être en phase avec la production contemporaine et la demande actuelle. La Bpi n’en est pas moins une bibliothèque de référence (dimension historique de connaissance du passé, textes fondamentaux, …).

L’information pratique et sociale et la formation tout au long de la vie

Ce sont deux préoccupations affirmées de la politique de la Bpi. L’offre d’information pratique et sociale vise à accompagner des démarches individuelles d’apprentissage qui, par choix ou par nécessité, ne passent pas par un enseignement formel et continu ; l’offre d’autoformation doit permettre à des adultes, y compris faiblement qualifiés, d’acquérir des savoir-faire dans des domaines multiples.