Le documentaire en France et dans le monde

De la France de l'entre-deux-guerres à Mai 68, de l'Europe des années 1950 aux trésors de la cinémathèque de Wallonie, le cinéma documentaire témoigne du monde tel qu'il va.
Le documentaire en France et dans le monde
Photo Bpi



Le documentaire français

  • Gauthier, Guy. Un siècle de documentaires français, des tourneurs de manivelle aux voltigeurs du multimédia, Paris, Armand Colin, 2004
Dans cet ouvrage de synthèse, l’auteur décrit l’évolution du documentaire français depuis ses origines avec les opérateurs Lumière jusqu’au documentaire contemporain. Le documentaire français s'est construit sous l'influence des techniques et des climats historiques, chaque décennie apportant sa contribution et ajoutant des genres nouveaux. Le documentaire contemporain est très loin de celui des origines, se renouvelant sans cesse, français par le label, mais riche de rencontres multiples, européennes et américaines.
 
  • Murray Levine, Alison. L'Œil de la nation : le film documentaire dans la France de l'entre-deux-guerres, Aix-en-Provence : Presses Universitaires de Provence, 2013
Alison Murray Levine porte un éclairage sur un corpus encore assez méconnu, même en France, constitué de films réalisés à des fins de propagande. Elle analyse leur fonction éducative dans la France rurale et dans les colonies, ainsi que la façon dont ils contribuent à construire les identités régionales.
 
  • Bluher, Dominique et Pilard, Philippe (dir.). Le Court métrage documentaire français de 1945 à 1968 : créations et créateurs, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2009
Actes d’un colloque organisé en 2004 par l’Université Rennes 2 et l’Agence du court métrage.
La production de courts métrages dans l’après-guerre (Ecole française du cinéma) est très abondante, inventive et ambitieuse, marquée par des cinéastes comme Georges Franju, Alain Resnais, Pierre Kast, Chris Marker, puis connaît un  déclin progressif jusqu’en 1968. L’ouvrage tente de jeter sur cette production un regard neuf, en l’abordant sous ses aspects historiques, économiques, techniques et esthétiques, puis examine les changements dans les années 1960, quand toute une génération de documentaristes est passée au long métrage et que la télévision s’est emparée du format court.
 

Le documentaire en Europe et dans le monde

  • Odin, Roger (dir.). L’Âge d'or du documentaire : Europe, années cinquante, Paris, L'Harmattan, 1998. (Collection Champs visuels)
Cet ouvrage en deux volumes, qui réunit les travaux d’une quinzaine de spécialistes de chaque pays, constitue une contribution importante à l'histoire du documentaire. Dans la plupart des pays européens, les années cinquante apparaissent comme l'âge d'or du cinéma documentaire, un moment de mutation capital pour la production.
 
  • Thys, Marianne. Mémoires du monde : 100 films de la Cinémathèque de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Crisnée (Belgique) : Éditions Yellow Now, 2012
La Cinémathèque de la Fédération Wallonie-Bruxelles conserve près de huit mille films, une collection variée dans l’éclectisme des genres et des thèmes abordés par les cinéastes du monde entier. Marianne Thys a sélectionné cent films, présentés en cinq thèmes (Explorations, Traces, Entracte, Altérités, Idéologies). Des focus éclairant l’histoire du cinéma documentaire et ses courants marquants jalonnent l’ouvrage. Un prologue de Jean-Louis Comolli retrace l’évolution du documentaire depuis la naissance du cinéma et la révolution amenée par le son synchrone.