La Bpi participe au projet européen Digital Literacy 2.0 (DLit2.0)

Le monde numérique est de plus en plus présent dans la vie quotidienne des citoyens européens. La culture et les compétences numériques (Digital Literacy) sont devenues des facteurs clés pour la cohésion sociale, la participation à la vie de la Cité et l’épanouissement personnel des individus. Les citoyens qui n’ont ni l’accès à internet ni la capacité à l’utiliser sont désavantagés de bien des façons. Dans la mesure où un faible niveau d’éducation est bien souvent étroitement lié avec l’exclusion sociale et la pauvreté, il apparaît indispensable de mieux atteindre les catégories les plus éloignées du système éducatif afin de faciliter leur usage des technologies de l’information et de la communication (TIC).

Objectifs

Coordonné par la fondation allemande Stiftung Digitale Chancenle projet européen Digital Literacy 2.0 (DLit2.0) propose de former les formateurs aux TIC et ainsi, de faire monter leurs usagers en compétences. Il a pour objectifs de développer et de mettre en place des programmes de formation des personnels dans des lieux institutionnels ou non, tels que les bibliothèques publiques, les centres sociaux, les associations, afin de les aider à enseigner le Web 2.0 et les TIC de manière informelle à des publics en difficulté sociale ou ne disposant pas d’un niveau d’éducation élevé.  
Une fois formés, ces formateurs permettront à de nouveaux usagers d’internet d’acquérir les compétences et savoirs nécessaires à un usage complet et sûr du Web, et par là-même, de renforcer leur motivation à apprendre et à participer à la vie sociale.

Moyens

DLit 2.0 analyse les meilleures pratiques et les critères de réussite de différents pays européens, afin de concevoir une stratégie unique et innovante, en mettant l’accent sur des méthodes informelles, ludiques et collaboratives inspirées des serious games. Cette coopération internationale entre différents secteurs (culturel, social, socio-éducatif,…) et différentes disciplines apporte une forte valeur ajoutée en faveur de l’insertion  et de l’e-inclusion. Elle crée un terrain favorable à la formation tout au long de la vie des citoyens, leur permet d’acquérir et de maîtriser de nouvelles compétences pour de nouveaux emplois ou de nouvelles activités. 
Captcha value: