0   Comments

Il était un jardin : histoire d'un projet participatif à la médiathèque de Saint-André-de-Cubzac

Depuis 2018, Il était un jardin rassemble les usagers de la médiathèque autour de nouvelles pratiques liées à l’éducation à l’environnement et au développement durable.
Ce projet, né de la volonté de la médiathèque et porté financièrement par la commune de Saint-André-de-Cubzac et le Département de la Gironde, repose sur un principe simple : utiliser l’ensemble des ressources de la médiathèque, dont son jardin, véritable espace participatif. Ainsi, le projet s’inscrit dans le prolongement des actions déjà menées autour de la grainothèque. En effet, dès 2015, la médiathèque fut la première de Gironde à avoir installé une grainothèque au sein de ses collections.
 

Le jardin comme lieu d’expérimentation et de convivialité…

 
Grâce à l’intervention d’un groupe d’une dizaine de participants volontaires, le jardin s’est transformé en un espace participatif. Constitué à parité d’hommes et de femmes âgés de 49 à 75 ans, le groupe a accueilli des usagers comme des personnes qui ne fréquentaient pas la médiathèque. Ces contributeurs ont bénéficié de l’accompagnement de l’association Achillée et Ciboulette en matière de jardinage naturel. Débutants ou confirmés, ils ont imaginé, construit et installé des espaces de culture potagère en utilisant différentes techniques de permaculture apprises lors des nombreux ateliers et animations proposés au public de la médiathèque. Ils ont également réalisé un bac à compost et une cabane pour ranger les outils. En un an, le jardin est devenu un lieu d’expérimentation, de partage de savoirs, de savoir-faire et surtout de convivialité.
 
La mission confiée à l’association Achillée et Ciboulette a pris fin en novembre 2018 mais l’aventure continue… En effet, les contributeurs sont désormais capables de retransmettre les connaissances et savoir-faire acquis tout au long de l’année. Ils peuvent aussi piocher dans le riche fonds documentaire de la médiathèque. Ce projet a permis l’acquisition de 200 documents sur des thématiques en lien avec la nature, notamment les plantes médicinales, et le bien-être. La Bibliothèque départementale de prêt de la Gironde a, quant à elle, prêté 94 documents.
 
Photographie du jardin de la médiathèque.
Le jardin de la médiathèque © Claire Magalhaes, mairie de Saint-André-de-Cubzac
 

… et comme lieu d’apprentissage pour toutes les générations

 
Au-delà du potager, les contributeurs et l’équipe de la médiathèque ont souhaité en 2019 diversifier les ressources du jardin. Des plantes médicinales, comestibles et aromatiques originales ont pris place dans les bacs, à côté des pieds de tomates jaunes et noires. Ainsi, les usagers peuvent flâner dans le jardin et goûter la mertensie, aussi appelée « plante huître » en raison de sa saveur iodée, les feuilles de la stévia au fort pouvoir sucrant ou encore sentir les parfums de fruit de la passion de l’œillet passion, de crème anglaise du némésia, de Coca-Cola de l’armoise cola, de curry de l’immortelle, etc.
 
À terme, notre objectif est de concevoir un jardin des sens, gourmand et pédagogique. Ainsi, nous avons commencé à recevoir des professionnels afin de découvrir les vertus médicinales des végétaux et de faire fabriquer à nos usagers un sirop de thym ainsi qu’un vin digestif à partir de la cueillette des plantes du jardin. Une ancienne cheffe cuisinière a proposé un atelier « soupe » dans le cadre de la Semaine du goût. La semaine dernière, une créatrice textile est venue faire des démonstrations de teintures végétales et, prochainement, une créatrice de parfum animera un atelier pour un groupe d’usagers. En 2020, nous souhaitons mettre en place des ateliers ludiques autour de la botanique à destination des enfants et des visites du jardin pour expliquer la symbolique des plantes et les croyances populaires liées à leurs usages.
 
 

L’influence du jardin sur la programmation culturelle de la médiathèque


Grâce à ce projet, certains contributeurs se sont découvert une vocation pour l’animation. Aussi, la médiathèque construit-elle désormais son programme d’activités culturelles en étroite collaboration avec ces médiateurs d’un nouveau genre ! Les propositions d’animations 100 % nature ne cessent de se développer, pour le plus grand plaisir des autres usagers de la médiathèque : ateliers de fabrication de nichoirs, de mobilier en bois de palette, d’objets de décoration en bois flotté, d’empreintes végétales sur sacs en coton, de produits d’hygiène de la maison à base de plantes sauvages…
 
Photographie d'un décor réalisé par les usagers jardiniers © Thierry Tournade
Un exemple de décor réalisé par les usagers jardiniers © Thierry Tournade


Les jardiniers médiateurs conçoivent des scénographies, dans la médiathèque, en lien étroit avec la nature et les saisons au jardin : décor de jardin d’automne pour illustrer la semaine du goût ; jardin-forêt de Noël dans lequel les usagers ont été autorisés à se prendre en photo avec leurs enfants ; jardin-forêt sur le thème du Seigneur des anneaux accompagné d’un livret-jeu pour les enfants. Chacun de ces somptueux décors est entièrement réalisé en matériaux naturels et reste installé trois mois.
 
L’aventure Il était un jardin est loin d’être terminée puisque l’équipe des jardiniers contributeurs a créé sa propre association baptisée Les mains d’jardins qui intervient également au jardin partagé créé en mars 2019 avec le soutien de la commune de Saint-André-de-Cubzac. Des animations communes au jardin de la médiathèque et au jardin partagé devraient voir le jour au printemps prochain.
 
Captcha value: