0   Comments

Ciné-FLE : création et évolutions d’une activité de médiation

Lancé à la Bpi en octobre 2014 comme dispositif expérimental, le Ciné-FLE est désormais inscrit dans la programmation de l'établissement.


Création

Dans la continuité des ateliers hebdomadaires de conversation Français Langue Étrangère créés à la Bpi en 2010, différents ateliers « Hors-Série » sont proposés au public afin d’enrichir l’offre autour du Français Langue Étrangère à la Bpi mais aussi pour expérimenter de nouvelles formes de médiation. C’est ainsi que le Ciné-FLE a été inauguré en octobre 2014.

La séance a lieu au créneau habituellement consacré à l’atelier de conversation FLE, le vendredi à 18h, et dans la même salle puisqu’elle est équipée d’un écran amovible, d’un projecteur, d’un lecteur DVD et d’enceintes. Elle commence par la diffusion d’un film en français avec des sous-titres français et se poursuit par un atelier-débat autour du film.

Les deux principales contraintes légales à respecter afin de pouvoir diffuser un film dans la bibliothèque dans le cadre de l’exception pédagogique sont l’acquisition du support audiovisuel auprès d’un diffuseur avec droit de diffusion collective (ce qui ne pose aucun problème pour une bibliothèque) et l’interdiction de communiquer le titre du film projeté. La “surprise” générée par cette contrainte est rapidement devenue un des éléments constitutif de ces séances auprès des usagers habitués.



Mise en oeuvre

Pour le premier Ciné-FLE, un système d’inscription préalable par mail a été mis en place mais il a été abandonné car ce mode d’inscription est compliqué, chronophage, peu fiable et ne correspond pas aux usages des lecteurs de la Bpi, habitués aux ateliers où l’on s’inscrit sur place un quart d’heure avant.

Nous produisons, avec le matériel et l’autorisation du Service Nouvelle Génération de la Bpi, des badges que nous remettons aux participants, très amateurs de produits dérivés. Nous essayons de produire des badges différents à chaque Ciné-FLE, en lien avec le film ou le cinéma. La production des badges ne nécessite pas beaucoup de travail, ne coûte pas très cher et remporte un grand succès auprès des lecteurs.

Badges

Le Ciné-FLE, pour gérer sa logistique et le nombre important de participants s’appuie sur une équipe de trois ou quatre animateurs (dont la composition varie d’une séance à l’autre) alors qu’il n’y a habituellement qu’un seul animateur dans les ateliers de conversation. C’est l’occasion pour nous d’animer un atelier à plusieurs voix ce qui est tout d’abord fort sympathique mais surtout très enrichissant et formateur car cela nous permet de découvrir de nouveaux procédés de médiation.


Communication                                                           

Le procédé étant pour nous expérimental, nous n’avions pas de visibilité ni de projet précis sur sa pérennité et avons tout d’abord limité la communication à une annonce orale lors de l’atelier de conversation de la semaine précédant la séance de Ciné-FLE.
A partir de la quatrième, nous avons travaillé avec le Service Communication afin de faire figurer le Ciné-FLE sur le site web de la Bpi ainsi que dans Actu Bibliothèque, le mensuel de la Bpi. Par ailleurs, le Ciné-FLE a fait l’objet d’un article dans De ligne en ligne, le magazine de la Bpi (n°17 avril-septembre 2015). Enfin, les séances sont également annoncées sur les totems numériques dans la bibliothèque.

communication

Comme pour nos autres activités de médiation, nous travaillons en collaboration avec la Délégation à la Coopération Nationale et Internationale afin de contribuer au site Bibliothèques dans la cité où figure une fiche action sur le Ciné-FLE.

Quatre séances Ciné-FLE ont été organisées en un an. Les participants ont doublé entre la première et la quatrième séance et nous varions les films proposés. En quelques chiffres :
  • 17 octobre 2014 : 13 participants : L’auberge espagnole
  • 19 décembre 2014 : 18 participants : La cour de Babel (film documentaire)
  • 22 mai 2015 : 19 participants : Persépolis (film d’animation)
  • 23 octobre 2015 : 26 participants : Le Fabuleux destin d’Amélie Poulain
  • 18 décembre 2015 : 20 participants : Les Extraordinaires aventures d'Adèle Blanc-Sec


Evolutions

Au bout du quatrième Ciné-FLE (quasiment un an, jour pour jour, après le premier), devant le succès croissant du dispositif, pour répondre à la demande de nos participants et enfin, pour en faciliter la communication, nous avons choisi de faire du Ciné-FLE un rendez-vous régulier. Il y a donc désormais quatre Ciné-FLE par an (soit un tous les trois mois) prévus à des dates stratégiques permettant d’éviter les vacances, période où notre public est moins nombreux : fin mars, fin juin, fin septembre et fin décembre.

Par ailleurs, la collaboration avec le Service Autoformation se développe car cette action Ciné-FLE est l’occasion d’enrichir l’offre au public de DVD dédiés à l’apprentissage du FLE dans l’Espace Autoformation.

Pour finir, il nous parait important de dire que le Ciné-FLE est une activité transversale, organisée et animée par des bibliothécaires issus de services différents. Sa création, son organisation et son développement doivent leur succès à la qualité de la collaboration des différents collègues et services qui nous ont apporté leur aide et y ont participé.

Raphaël Casadesus, Marc Guillemot & Catherine Revest.
Captcha value: