0   Commentaires

Foire du livre de Francfort 2013

La foire internationale du livre de Francfort, die Frankfurter Buchmesse, réunit tous les ans à la mi-octobre pendant 5 jours les professionnels du livre. C’est un immense salon sur 5 halls avec les traditionnels stands des éditeurs, des espaces de conférences d’exposition et de présentation de nouveaux produits et services. C’est là que se négocient les droits de traduction, d’édition et de diffusion des livres pour le monde entier. Cette année, 276 000 visiteurs ont fréquenté la foire, 7300 exposants et plus de 100 pays étaient présents.
Le numérique y tient une place importante. Depuis la disparition du salon Online Information de Londres (la dernière version a eu lieu fin 2012), la foire du livre de Francfort est devenue le seul grand rendez-vous international pour la communauté des éditeurs professionnels.
 
Quelles tendances se dégagent du monde de l’édition numérique qui impactent les bibliothèques et leurs évolutions futures ? Quelles impressions rapportons-nous de la foire de Francfort  2013 ?
 
Cette version 2013 a vu se confirmer de grandes tendances déjà présentes les années précédentes. En voici les mots clés :
 
Accessibilité
Cours en ligne (MOOCs)
« Discoverabilité » ou « trouvabilité »
Manuel numérique (Textbook)
Métadonnée
Modèle d’accès
Mesure technique de protection
Open Access
Usager au cœur du système (User centered)
 
« Discoverabilité » et métadonnées
 
« Discoverabilité » et métadonnées sont des termes clés de la foire de Francfort. Il s’agit d’améliorer la « trouvabilité » des documents dans des bases en texte intégral, mais aussi leur visibilité, leur analyse et leur exploitation.  L’importance des métadonnées ne fait que croitre avec la problématique du « Big data », ces millions de titres présents sur le réseau qu'il faut trier, faire émerger, faire connaître. Elle est accrue également avec le développement de systèmes centrés autour de l’usager.
 
Le retour en force des métadonnées bibliographiques constatée en 2011 à Francfort se confirme et s’étend en 2013 à toutes les métadonnés relatives à la vie des données. Elles étaient classées en trois groupes par un intervenant de Macmillan Digital Science :
- les métadonnées d’existence : données bibliographiques (résumé, indexation), données bibliométriques (citations, liens)
- les métadonnées de pertinence: données d’usage (ventes, téléchargements, prêts).
- les métadonnées de contenu : données d’analyse (blog, twitt, commentaire, classement), données d’index (indexes, recherche en plein texte).
 
La « trouvabilité » des données d’accessibilité était également abordée notamment dans le cadre de la présentation d’un projet italien de partenariat public-privé.
 
Modèle d’accès, une question délicate
 
La foire de Francfort brasse tous les métiers du livre. Les conférences sur l’Open Access et sur les modèles d’accès en général attiraient beaucoup de visiteurs. Dans un milieu où les différents acteurs (éditeurs, diffuseurs, bibliothèques) ont des intérêts qui ne se recoupent pas forcément, Proquest a fait un point sur les modèles d’accès pour les livres électroniques qui avait le mérite de dépasser les clivages pour proposer des modèles ouverts : à partir d’un état des lieux critiques des modèles d’accès existants, elle opposait deux types de construction : « les murs » à éviter car ils ne facilitent pas les accès (accès restreints, contenus invisibles, DRM, etc.), et les « conteneurs » à favoriser car ils permettent un accès souple et facile (accès multi-usagers, abonnement ou PDA, pas de DRM, etc.). Elle concluait sur une nécessaire entente pour adopter des modèles qui tiennent compte des contraintes des différents acteurs : signe positif de la part d’un grand éditeur international.  
 
Cf. Compte rendu : Increasing adoption of access models and their value for ebooks.
Voir aussi Compte rendu : Trends in scholarly publishing.
 
 
Edition professionnelle, édition généraliste : des enjeux différents
 
Le consultant en économie de l’information du GFII, Michel Vajou, le souligne : l’édition professionnelle a complètement intégré les problématiques de l’édition numérique, et n’est pas dépendante de la seule économie du livre : les plus grands éditeurs ont des revenus générés par les périodiques, ebooks et services logiciels. Elle reste encore imprégnée par la culture du livre.
 
Dans l’édition généraliste, le développement du numérique progresse à côté d’une offre imprimée toujours dominante. La définition des modèles économiques est fortement soumise aux mesures techniques de protection contre le piratage, véritable peur des éditeurs généralistes. A Francfort, Markus Dohle, directeur général de Penguin Random House, expliquait que le numérique était de plus en plus important dans l’activité du groupe, mais que l’imprimé restait primordial. Il qualifiait la stratégie de la maison d’édition de « zig zag strategy », une politique qui ne suit pas forcément les tendances du marché : elle investit dans l’imprimé quand les autres investissent dans le numérique et inversement. Pour lui, le streaming est le modèle économique qui monte. Cette position vis-à-vis d’un modèle d’accès limité sans être trop contraignant est significative des craintes de l’édition généraliste par rapport au piratage.
 
La question du piratage était abordée notamment via le problème des DRM (mesure technique de protection), trop contraignante pour les usagers et d’un rapport efficacité/prix non satisfaisant pour les éditeurs.
 
Cf. Compte rendu sur l’alternative du watermarking : Digital watermarking and its impact on ebook piracy.
 
Manuels numériques et cours en ligne
 
Lacunaire, notamment en langue française pour le premier cycle de l’enseignement supérieur, les manuels étaient sous le feu des projecteurs avec la présentation du Smartbook de Springer : manuel électronique accessible dans tous formats, sur tous types d’appareils de lecture et partout. Les nouvelles approches éducatives, les cours en ligne et notamment les MOOCs faisaient couler de l’encre à Francfort.
 
Cf. Compte rendu Manuels et cours en ligne : nouvelles approches éducatives.
 
En conclusion
 
Le livre électronique est depuis l’année dernière déjà au centre d’un véritable écosystème avec une offre de contenu de qualité et des terminaux performants. Perçait cette année la volonté de faciliter l’accès aux contenus  à tous les niveaux :
- en cherchant à favoriser des modèles souples, et à en développer de nouveaux notamment autour de l’Open Access.
- en passant à des matériels et des contenus qui s’affranchissent des contraintes de formats et de plates-formes (Oxford Learner’s Bookshelf d’Oxford University Press ; Smartbook de Springer).
 
L’usager est plus que jamais au centre des projets. Il s’agit de connaître au mieux ses attentes, ses usages, ses comportements de lecture et ses préférences pour développer des offres qui correspondent à des besoins.
 
 
 
Pour information
Liste des conférences auxquelles nous avons assisté : comptes rendus disponibles en bleu.
 
Increasing Adoption of Access Models and Their Value for E-Books
Access models for e-books such as short-term loans and subscriptions are on the rise. These models
allow libraries to make more content available to their users, increase e-book awareness and bring more
users to the library catalog. Kari Paulson will discuss the theory and strategy behind access models vs.
perpetual purchase and highlight the power of these models.
Organisateur : ProQuest
Participants : Paulson, Kari
 
Brave New World: Books, Libraries and Publishing
In a world of digital technologies, the role of libraries as guardians of books and printed material in
general, must be redefined. While their collections do not lose their intrinsic utility or cultural value, their mission must be reconstructed so as to make them vibrant institutions. This panel will discuss the
publishing policies that libraries may adopt in order to fulfill that demand.
Organisateur : National Library of Brazil
 Participants : Lessa, Renato | Eisenberg, José | Almino, João
 
Trends in Scholarly Publishing
This presentation will take an independent look at some of the big themes in scholarly publishing over
recent years, including topics such as open access, policy moves, data publishing, Web 2.0 and semantic
enrichment. It will also look ahead to what implications such trends may have in the future.
Organisateur : Research Information Europa Science Ltd.
 Participants : Harris, Sian
 
Open Access: A Panel Discussion
Since earlier this year, influential research funders have mandated "open access" publishing practices that are sparking dramatic re-tooling of longstanding business models. Join CCC for a frank discussion on the "OA" challenge with Robert Kiley of the Wellcome Trust and a panel of leading publishers and analysts. When "authors pay", what should publishers expect to face?
Organisateur : Copyright Clearance Center
Participants : Armstrong, Tracey | McNamee, Miles | Kelleher, Jake | Kiley, Robert | Collins, Ellen |
Johnson, Rob | Hawkins, Karen | Kenneally, Christopher
 
Digital Technologies for the Advancement of Learning
As the digital learning landscape turns towards innovative and promising technologies such as serious
gaming and adaptive learning platforms; the requirements to create and assemble multi-sourced content are rapidly changing. This session will focus on content strategies for digital technologies as well as how analytics can be used to monitor performance of learners and efficacy of content.
Digitisation
Organisateur : JOUVE
 
Digital Watermarking and its impact on eBook Piracy
A presentation of Digimarc's digital watermarking technology and an introduction to Digimarc Guardian, the leading anti-piracy service for book publishers. The presentation will focus on how digital
watermarking of eBooks combined with Digimarc Guardian's anti-piracy service provides a holistic
approach to combating online piracy and helps protect book revenues and authors’ rights.
Organisateur : Digimarc Guardian
Participants : Siddiqui, Eraj
 
Discoverability & Metadata
With Dr. Sven Fund (Walter de Gruyter GmbH, Berlin, D), Andreas Blumauer (Semantic Web
Company, Wien, AT), Timo Hannay (Macmillan Digital Science, London, UK) and Jason Markos (John
Wiley & Sons, Chichester, UK).
Moderation: David Worlock (Outsell, London, UK)
Organisateur : Frankfurter Buchmesse
Co-Organisateur : Publishing Perspectives
Participants : Worlock, David | Markos, Jason | Fund, Dr. Sven | Blumauer, Andreas | Hannay, Timo
 
Springer SmartBooks: The Next Generation of E-Books
Improve your study habits and results by getting interactive: This is the idea behind the next generation of E-Books that Springer is launching - Springer SmartBooks. In addition to an integrated annotation and flag function, and an effective search ability, these enhanced E-Books offer glossaries, tests and additional multimedia content. We look forward to presenting the first pilot titles.
Organisateur : Springer
 Participants : Gerner, Beatrice | Bishop, Brian
 
Digital Books for All
Challenges and Opportunities in Mainstream Accessibility. With Robin Seaman (benetech, Palo Alto,
USA) and Alice Milner (Penguin, London, UK).
Moderation: Cristina Mussinelli (Projetto LIA EDISER SRL, Milan, I)
Organisateur : Frankfurter Buchmesse
Co-Organisateur : Publishers' Forum Berlin
Participants : Mussinelli, Christina | Seaman, Robin | Milner, Alice
 
Why the Academic Publishers must to sell E-Books by Chapter
In presenting artelittera.com, we will explain how publishers over the world can promote their catalog on this platform and add additional income.
Organisateur : Artelittera
Participants:Vieuille, Chantal et Flaget, Florence 
 
Réunion du rapport d’étonnement au GFII le 21 novembre 2013
Les participants (éditeurs, fournisseurs de logiciels, documentalistes, bibliothécaires) du voyage d’étude organisé par le GFII échangeront leurs points de vue sur le salon et les enseignements pour leur secteur de compétence.
 
Sophie Brezel
14 novembre 2013
Captcha: