0   Comments

Jaume, bibliothécaire barcelonais, en stage au Cinéma du réel

Lauréat d’une Résidence Culture, Jaume Felipe Villa est venu à Paris du 1er mars au 15 avril 2019 afin d’observer les modalités de mise en valeur du cinéma documentaire à la Bpi.
 

Directeur de la bibliothèque Maria Àngels Torrents implantée dans un village de la province de Barcelone, en Espagne, Jaume Felipe Villa est également chargé de coordonner les projets autour du cinéma, en particulier du cinéma documentaire, dans l’ensemble des bibliothèques de la province.

Jaume Felipe Villa dans sa bibliothèque © Bibliothèque Maria Àngels Torrents 
Peux-tu nous présenter ta bibliothèque et ton rôle au sein de votre structure ?
 
Mon activité professionnelle s’organise selon deux grands axes. D’une part, en tant que directeur de la bibliothèque Maria Angels Torrents à Sant Pere de Riudebitlles, j’ai pour mission de dynamiser l’équipement, de développer les animations culturelles et d’offrir un service de qualité avec le soutien des services centraux. D’autre part, en tant que responsable du groupe de travail Cinéma à la bibliothèque au sein du réseau des bibliothèques de la province de Barcelone, je suis chargé de coordonner les projets autour du cinéma dans l’ensemble des bibliothèques du réseau.
 
Quels étaient le contenu et les objectifs de ton stage ?
 
L’objet de mon stage était l’étude de la préservation, de la diffusion et de l’offre aux usagers de la collection de cinéma documentaire de la Bpi, notamment l’organisation du festival Cinéma du réel. Il était en lien avec la perspective de la création d’un festival au sein du réseau des bibliothèques de la province, qui permettrait de diffuser ce type de cinéma.
Lecture à la bibliothèque de Sant Pere de Riudebitlles @ bibliothèque Maria Àngels Torrents 
Que retiendras-tu de cette expérience ?
 
D’abord, je voudrais remercier la délégation à la coopération internationale de la Bpi pour son accueil chaleureux et son travail de facilitation pour accéder aux ressources et pour organiser les entretiens avec les divers responsables de départements. J’ai découvert une organisation complexe et précise, dont j’ai beaucoup appris. J’ai même eu l’opportunité de vivre le Festival international du film documentaire, Cinéma du Réel, de l’intérieur : ce fut une expérience vraiment fantastique.

La bibliothèque Maria Àngels Torrents en quelques chiffres : 
  • 2 personnes y travaillent
  • 10 000 visiteurs par an
  • Sa particularité : fondée en 1959 dans un village de 2 340 habitants très engagé en matière de culture, cette bibliothèque est une rareté dans le réseau des bibliothèques espagnol.
  • Page Facebook
Captcha value: