0   Commentaires

Doc en courts

Le festival Doc en courts est la première manifestation en Europe dédiée exclusivement au film documentaire de court métrage. Ce format incite à se focaliser sur une thématique particulière, développer une approche formelle originale, réagir rapidement, éviter les lourdeurs de production des longs métrages, réaliser des essais personnels. Le festival Doc en courts contribue à l'émergence de jeunes auteurs et à l'éclosion d'approches inédites du réel, portées par un regard singulier sur le monde et par un fort désir de cinéma. Il se déroule chaque année en décembre à Lyon.
 
La compétition propose une sélection d’une dizaine de films n’ayant pas plus de 2 ans et d'une durée maximale de 40 minutes. Le Jury professionnel décerne un "Grand prix". Les jurys étudiants décernent le « Prix Graine de doc » à un film de début de parcours ; le « Prix licence pro montage »; le « Prix Master musique appliquée aux arts visuels » ; le « Prix du jury étudiant ». Le public décerne un « Prix du Public ». Le festival propose également des tables rondes professionnelles.
 
Son palmarès est repris chaque année en mars par la Bpi (Bibliothèque publique d’information) au Centre Pompidou à Paris en présence du directeur du festival et de cinéastes primés, dans le cadre de la Cinémathèque du documentaire.
 
 
Photo: de ga. à dr.: Jacques Gerstenkorn (dir.), Alexandre Bonche, Roxane Riou, Anna Glogowski © Jacques Puy

Ligne éditoriale

 Laissons la parole à son directeur : « Plus que jamais, la ligne éditoriale de Doc en courts tient ferme le cap de l’expérimentation documentaire. Celle-ci, à la différence du «documentaire qui documente», ne vise pas à informer ou à éduquer, mais à porter un regard subjectif sur l’expérience humaine, qu’elle interroge en s’autorisant toutes les audaces, tant au plan de son dispositif ou de son mode opératoire, de ses puissances plastiques et sonores ou de son montage. À travers un dispositif technique et un regard artistique, l’expérimentation documentaire est toujours une construction du réel. Elle noue toutes formes d’alliances avec la fiction ou l’animation, mais aussi avec l’ethnologie et l’art contemporain. »
 
 

Historique

Doc en courts a été créé en 2001 par Jacques Gerstenkorn. Il en est toujours le directeur et est par ailleurs professeur de cinéma à l’Université Lyon 2. Il a été cofondateur de la revue Vertigo en 1987 avec Christian-Marc Bosséno. Son dernier livre paru en 2012, codirigé avec Martin Goutte, s’intitule Cinémas en campagne, de la chronique électorale à la fiction politique.
 
Doc en courts a été accueilli successivement à Lyon par le Cinéma Opéra (2001, 2002, 2003), par le CNP Terreaux (2004, 2005), au Cinéma Comœdia (2006, 2007, 2008, 2009) au Musée des Moulages de l'Université Lumière Lyon 2 (2010, 2012) puis sur le campus Porte des Alpes de l'Université Lumière Lyon 2 (Bron) (2013-2016) et à l'ENS de Lyon pour la soirée de clôture. Depuis 2017 Doc en courts s’est installé dans le quartier de La Croix-Rousse, à l'Aquarium ciné-café. Depuis 2012 le palmarès est repris par la Bpi au Centre Pompidou à Paris.
 

Les Grands prix

2001 Doc en courts 1re édition Sergueï Loznitsa, La Halte (Poloustanok)
2002 Doc en courts  2e édition Joële Van Effenterre, Lettre à ma mère
2003 Doc en courts  3e édition Jean-Claude Guiguet, Métamorphose
2004 Doc en courts  4e édition Sergueï Loznitsa, La Fabrique
2005 Doc en courts  5e édition Lech Kowalski, Diary of a maried man
2006 Doc en courts  6e édition Emmanuel Gras, Tweety Lovely Superstar
2007 Doc en courts  7e édition Hélène Avram, J’étais la plus heureuse des mariées en tout cas ce jour-là
2008 Doc en courts  8e édition Patrick Prado, Un secret bien gardé
2009 Doc en courts  9e édition Olivier Smolders, Voyage autour de ma chambre
2010 Doc en courts 10e édition Arnaud des Pallières, Diane Wellington
2011 Doc en courts 11e édition Audrey Espinasse, La nature des choses
2012 Doc en courts 12e édition Olivier Py, Méditerranées
2014 Doc en courts 13e édition Inès Rabadan, Karaoké domestique
2015 Doc en courts 14e édition Béatrice Plumet, Les Immobiles
2016 Doc en courts 15e édition Pippo Delbonno, La Visite au château de Versailles
2017 Doc en courts 16e édition Maite Alberdi et Giedre Zickyte, Yo no soy de aqui (Je ne suis pas d'ici)
2017 Doc en courts 17e édition François Zabaleta, La Nuit appartient aux enfants
2018 Doc en courts 18e édition Ivete Lucas et Patrick Bresnan, Skip  Day
 
 

Palmarès de la 18e édition de Doc en courts

(13-16 décembre 2018 à Lyon / Reprise du palmarès le 8 mars 2019 à Paris)
 
Le  jury professionnel était composé de: Alexandre Bonche, réalisateur et anthropologue, Anna Glogowski, programmatrice, Roxane Riou, programmatrice à Tënk.
 
- Grand prix Doc en courts: Skip Day de Ivete Lucas et Patrick Bresnan
« Pour la sensualité des cadrages, pour la force du cinéma-direct, et la belle proximité avec les personnages, jeunesse peu représentée au cinéma, pour la justesse de la place trouvée par les réalisateurs, à la fois assumée et discrète […] »
- Mention spéciale: Give de David de Rozas
« Pour la prise de risque dans la façon de construire le sujet, pour la générosité du personnage et l'art de nous perdre dans une narration impressionniste tout en nous captivant. »
- Prix Graine de doc: Vieille femme à l'aiguille, d'Elodie Ferré
« Nous avons apprécié la mise en abîme du sujet et de son traitement. En rendant le personnage du film complice de ses contraintes, la réalisatrice parvient à nous faire réfléchir à la notion de temps, et nous fait passer de la théorie à la pratique du temps. »
- Mention Graine de Doc : Une autre rive, d'Anne Pictet
« Pour nous avoir permis d'entrer dans un univers feutré, pour la prise de risque, pour avoir su partager avec générosité une intimité souvent occultée. »
- Prix licence pro montage : Inga, d'Uffe Mulvad
- Mention attribuée à : Give, de David de Rozas
- Prix Master musique appliquée aux arts visuels (Université Lumière Lyon 2): Retour, de Huang Pang-Chuan
- Mention attribuée à : Vers le silence, de Jean-Stéphane Bron
- Prix du jury étudiant : Vieille femme à l’aiguille, d’Elodie Ferré
- Mention attribuée à : Skip day, de Patrick Bresnan et Ivete Lucas
- Prix du Public : Vieille femme à l’aiguille, d’Elodie Ferré
Captcha: