0   Commentaires

Ateliers EAC « Fabrique ta camera obscura »

Type d'action :
Atelier de création
Public cible :
Adolescents -
Scolaires
Objectif de l'action :
L’objectif de cet atelier était de sensibiliser les élèves aux techniques de la photographie et aux principes de la camera obscura, en leur proposant une approche à la fois ludique et pédagogique, à travers trois axes directeurs :
 
  • Une partie théorique, à l’aide d’un quizz sur l’optique, le cadrage, la profondeur de champ et les techniques de la prise de vue et de la camera obscura. Considéré comme le premier appareil photo, la camera obscura est un objet de fascination pour les artistes ; utilisé aussi par Vermeer, Léonard de Vinci ou plus récemment Olafur Eliasson, ce procédé très simple à mettre en œuvre permet de saisir une vision précise, filtrée et renversante de la réalité.
  • Une partie pratique : fabrication de la camera obscura en origami.
  • Enfin, la possibilité pour les participants d’essayer à la fin de l’atelier leur camera obscura, dans les espaces publics de la bibliothèque et sur la terrasse du Centre Pompidou. 
A l’issue de l’atelier, chaque élève repart avec sa propre camera obscura, en guise de souvenir mais aussi pour continuer à s’exercer à la prise de vue.

 
schéma détaillant la favrication d'une camera obscura en origami
Anaïs Barelli

 
schéma de construction d'une camera obscura en origami
Anaïs Barelli 
 
schéma de la fabrication d'une camera obscura en origami (étape 3)
Anaïs Barelli


Description de l'action :
Ces deux ateliers étaient proposés dans le cadre de la mission EAC (Education artistique et culturelle) de la Bpi. Ils s’adressaient donc à des publics scolaires, et plus précisément à des collégiens.
 
Atelier du 20/11

Collège Dulcie September
1 Mail Gaston Doiselet, 94110 Arcueil 
15 élèves - Classe de 4ème
Responsable: Johann Lioger
 
Atelier du 4/12
Collège Marie Curie 
21, rue Boinod - 75018 PARIS
Atelier Média du collège (12 élèves de 5ème et 4ème) 
Responsable : Sébastien Bailleres 

Chaque atelier, d’une durée de 2h30, a eu lieu en matinée, de 9h30 à 12h, en dehors des horaires d’ouverture de la Bpi et sur le temps scolaires des élèves.

Chaque atelier était ouvert à 15 élèves maximum.

Volet théorique (30 minutes) :
  • en amont de l’atelier : préparation par l’intervenante d’un quizz destiné à sensibiliser les élèves aux techniques de la prise de vue et aux principes de la camera obscura.
  • l’atelier démarre avec le quizz, qui permet aux élèves de participer en s’amusant tout en s’instruisant.
  • avant de passer à la mise en pratique, l’intervenante explique dans les grandes lignes les différentes étapes de construction d’une camera obscura en origami. 
Elève tenant en main une camera obscura
Anaïs Barelli


Volet pratique (1h15) :
  • en amont de l’atelier : l’intervenante et la bibliothécaire chargée de l’animation de l’atelier préparent le matériel nécessaire : découpe des feuilles Canson au bon format, préparation des deux patrons de pliage, rassemblement du matériel et mise au point sur les explications à fournir à chaque étape de la fabrication de la camera obscura.
  • pendant l’atelier : chaque élève fabrique sa propre camera obscura en origami, en respectant minutieusement les étapes décrites au fur et à mesure par l’intervenante : premier pliage à l’aide du patron le plus grand et collage pour former la première boîte, puis répétition du même procédé avec le patron le plus petit pour former la seconde boîte. Dans les deux cas, la découpe des boîtes (pour accueillir d’une part le carré de papier calque et d’autre part la petite loupe) est assurée par l’intervenante, à l’aide d’un cutter. Ce sont ensuite les élèves qui se chargent de coller le carré de papier calque sur la petite boîte et la loupe sur la grande boîte.Une fois les deux boîtes assemblées, les élèves découvrent le résultat : vision des éléments inversée et possibilité d’ajuster la luminosité et la netteté des images.

Mise en œuvre (45 minutes) :
A la fin de l’atelier, les élèves sont invités à déambuler dans les espaces de la Bpi, puis à monter en haut du Centre Pompidou afin de tester leur nouvel appareil photo « maison » et de repartir, à l’aide de leurs téléphones portables et de l’appareil photo de la photographe, avec des souvenirs de leurs différents clichés de la bibliothèque et des grands monuments de Paris. 

Ces ateliers  sont proposés aux établissements scolaires par la lettre d’information destinée aux enseignants et envoyée tous les deux mois par le Service Développement des publics et Communication de la Bpi. Ces ateliers n’étant pas « tout public », aucun dispositif de communication n’avait été prévu dans les murs ou sur le site de la Bpi.
 
En revanche, à l’issue du deuxième atelier, les élèves de « L’atelier Média » du collège Marie Curie ont rédigé à l’aide de leurs professeurs un article sur leur expérience à la Bpi, publié sur le site de l’Académie de Paris.
Elèves camera obscura au centre pompidou
Anaïs Barelli


Périodicité de l'action :
Deux dates : lundi 20/11/17 et lundi 04/12/17
Captcha: