0   Commentaires

Accueil de personnes sourdes et malentendantes à la Bibliothèque des Champs Libres

Objectif de l'action :
- Favoriser la convivialité
-Découvrir la bibliothèque / Se familiariser avec le lieu / Découvrir l’espace Culture Sourde
-Présenter nos collections en lien avec un thème choisi, et faire mieux connaître la bibliothèque, son fonctionnement, ses différents espaces…. auprès de personnes déficientes auditives pour lesquelles le rapport à l'écrit est souvent difficile.
- Aller vers une autonomie dans l’accès aux Champs Libres et à la Bibliothèque
- Découvrir les Champs Libres /Se repérer dans l’établissement /Repérer les autres entités : Musée de Bretagne et Espace des Sciences -/Espace gratuit – espace payant
- Découvrir d’autres lieux culturels de la ville.


Description de l'action :
-          Le groupe est constitué par l’Urapeda notre partenaire pour cette action.
-          Les inscriptions se font par leur intermédiaire, à raison de 3 ou 4 visites par an.
-          L’idée est d’avoir une personne référente de la Bibliothèque, identifiée par le groupe, présente tout au long de la journée, et de demander l’intervention et les compétences de personnes de la Bibliothèque ou extérieures.
-          La visite se déroule sur une journée avec un déjeuner ensemble (moment convivial qui fait totalement partie de la journée).
-          En général, nous proposons une visite du lieu avec une thématique transversale : visite d’une exposition des Champs Libres et présentation de ressources et collections de la Bibliothèque (mode d’emploi, livres anciens, livres en rapport avec l’exposition, tablettes numériques, jeux…).
-          Nous essayons d’élargir les visites à des partenaires extérieurs (Théâtre National de Bretagne ou Librairie Le Failler par exemple).
-          Un programme (papier) de la journée est systématiquement proposé aux participants (voir en documents joints).

Exemples de visite en 2017 :
  • « Rencontre avec un auteur :  David Khara » :   Visite d’une exposition à la Criée (salle d’exposition d’Art contemporain) autour du récit : « Alors que j’écoutais moi aussi… » ; rencontre avec l’auteur David Khara / création d’un récit collectif à la Bibliothèque.
  • « Autour de Roméo et Juliette » : Présentation de l’œuvre d’Henki Bilal (décor et costume de la chorégraphie) par le référent BD de la Librairie Le Failler - Présentation de l’œuvre de Shakespeare (à la Bibliothèque) – Rencontre avec un assistant du chorégraphe – possibilité d’assister à la répétition de la chorégraphie. Le spectacle est vu en groupe le 18 mai.
  • « Tous les trains » : Lecture, interprétée en LSF, et dessinée ; visite libre de l’exposition « tous les trains sont des horloges » ; visite guidée de l’exposition «Bretagne Express ».
Le groupe est constitué de personnes sourdes ou malentendantes, adultes, parfois isolées : 
  • La moitié du groupe a accès à l’écrit.
  • Les déficiences auditives sont très variées : sourds de naissance, devenus sourds, malentendants appareillés, non appareillés, surdi-cécité, personnes implantées.
  •  La maîtrise de la LSF est aussi très inégale.
Les bibliothécaires sont épaulés par des accompagnants de L’URAPEDA qui sont  tous vigilants à respecter les différents modes de communication : LSF, reformulation, lecture labiale…
 
Pour les personnes non isolées, c’est la possibilité de prendre le temps d’avoir l’information adaptée à leur niveau de communication. La présence d’interface LSF et/ou d’interprète est donc indispensable.
Le groupe n’est jamais passif mais au contraire toujours dans l’échange. Les visites suscitent beaucoup de curiosité, d’intérêt et de questions.

Quelques portraits :

Sylvie : timide, réservée. Maîtrise moyenne de la LSF vient régulièrement aux visites. S’est inscrite à la Bibliothèque. Emprunte des DVD en LSF.
Louise : jeune femme d’origine cambodgienne, maîtrise l’anglais écrit. A appris la LSF très rapidement. Très branchée nouvelles technologies. S’est inscrite à la Bibliothèque.
Christine : sourde profonde, maîtrisant la LSF. Mère au foyer. Vient régulièrement aux activités pour partager ensuite avec ses enfants entendants et revenir avec eux.
Henri : sourd profond, retraité. Aime tout ce qui est historique et scientifique.
Elise : a une surdi-cécité acquise. Utilise le casque. Retrouve le plaisir d’assister aux visites et échanges.
Jacques : retraité, devenu sourd et implanté. Utilise la boucle. A beaucoup de connaissances et de curiosités, retrouve le plaisir des échanges.

 


Périodicité de l'action :
3 ou 4 visites pas an
Captcha: