0   Commentaires

L@pplibooks

Depuis 2013, les médiathèques de Strasbourg Eurométropole développent des dispositifs,  des espaces de médiation numérique (L@ppli) et des actions culturelles dédiées aux lectures numériques. Les prêts de liseuses sur le réseau rencontrent par exemple un succès certain auprès des grands lecteurs abonnés, fréquentant pour la plupart les clubs de lecture des médiathèques.

Expérimentation d’une borne de téléchargement L@pplibooks à partir du 9 juillet 2016

Aujourd’hui, la médiathèque André Malraux franchit un nouveau pas en expérimentant une borne de téléchargement de livres numériques, à partir de juillet prochain et jusqu’en juin 2017. C’est une première en France, avec un objectif affiché : développer la lecture numérique auprès de tous les lecteurs et faciliter l’appropriation de ce support, notamment par ceux qui se sentent attirés par ces nouveaux usages, mais qui ont peut-être des réticences.
Ce sont donc 220 romans en français qui seront téléchargeables par les abonnés des médiathèques depuis cette borne pour les lire sur tablette, smartphone, liseuse ou sur ordinateur. L’emprunt de livres numériques via le téléchargement se fera pour 28 jours, après avoir créé un compte. La présence  de bibliothécaires « médiateurs » du département Langues et littératures facilitera les modalités pratiques (la création d’un compte notamment). La première fois, le lecteur devra venir s’identifier à la borne puis il pourra renouveler ses emprunts en ligne sur le site accessible via le portail des médiathèques – rubrique Ressources numériques.


Bientôt une offre multilingue

Cette première offre de livres numériques en français sera bientôt enrichie par une offre multilingue. Dès cet été, près d’une centaine de romans en langue étrangère (en anglais, allemand et espagnol) seront également proposés aux abonnés et deviendront accessibles à distance. Enfin, à partir de janvier 2017, des livres du domaine public viendront compléter l’offre existante.

Une première en France

Les médiathèques de Strasbourg Eurométropole ont pu développer ce projet innovant grâce au partenariat engagé avec la société allemande Divibib et avec le libraire numérique Biblioteca/rue des écoles. Tous deux proposent durant un an l’expérimentation d’une borne de téléchargement de livres numériques : L@ppli books. Les médiathèques de Strasbourg Eurométropole sont le site pilote français pour expérimenter non seulement cette borne de téléchargement mais également un double modèle d’acquisitions de livres numériques, qui permettra de comparer les modèles allemands et français.
 

Pour aller plus loin…

En expérimentant deux modèles d’acquisition de livres numériques via un dispositif innovant, les médiathèques de Strasbourg Eurométropole souhaitent participer à la recherche actuelle d’un modèle adapté d’une part à l’économie des acteurs de la chaine du livre (auteurs, éditeurs, distributeurs et libraires) et d’autre part, à la bibliothèque publique qui assure depuis longtemps des missions d’accès et de conservation des savoirs et des connaissances. La lecture publique, qu’elle soit numérique ou imprimée, reste en effet un enjeu majeur d’éducation des individus et des citoyens.
En France, les livres numériques sont en effet soumis à des licences contractuelles décidées au cas par cas par chaque éditeur. Ces licences sont limitées et ne permettent pas à la bibliothèque de se constituer une collection d’ouvrages numériques comme avec les livres imprimés qu’elle acquière au fil des ans et qui constitue sa richesse. Dans ce nouveau système, la médiathèque achète un livre pour un certain nombre d’emprunts (20, 30 ou 50 par exemple) pour une durée de quelques années (3 ou 5 ans généralement). Si le livre a atteint son maximum d’emprunts sur la durée prévue, la médiathèque doit racheter le livre et prévoir un budget à long terme pour cette situation. Si le livre n’a pas été emprunté à échéance, le livre disparait de l’offre de la médiathèque.
Ce dispositif, né en 2010, est appelé Prêt Numérique en Bibliothèque (PNB). Il est en cours de tests dans plusieurs bibliothèques françaises (Montpellier, Grenoble). Coordonné par la société DILICOM, service interprofessionnel destiné à faciliter le développement des Echanges de Données Informatisés (EDI) dans le secteur commercial du livre, il est ouvert à tout libraire et à tout distributeur pour permettre aux bibliothèques de mettre à disposition de leurs usagers des offres de lecture numérique. Les achats des livres français sur notre borne sont réalisés via l’e-libraire français Biblioteca/rue des écoles.
Riche d’une expérience de plus de 10 ans, à l’inverse, le modèle allemand a su évoluer vers une pratique de licences adaptées aux usages et pratiques de lectures. La bibliothèque peut sélectionner la licence la mieux adaptée selon que les livres soient très empruntés (les derniers best-sellers) ou nécessitent plus de temps de présence sur les étagères (Les livres de la longue traine). Lorsqu’elle le souhaite, la bibliothèque conserve toujours un exemplaire du livre numérique. Cette souplesse de gestion permet donc d’avoir une véritable gestion de politique documentaire et de constituer une collection numérique. Les livres en langues étrangères de la borne sont acquis chez l’e-libraire allemand Divibib.

Informations complémentaires sur le portail : http://stras.me/1wifo
Franck Queyraud a suscité et porté ce projet avec le soutien d’Arsène Ott, directeur de Malraux, et de Nicole Laurent, du département Langues et littératures.
 
Captcha: