0   Commentaires

La bibliothèque émancipatrice

Cette journée s'est concentrée sur le rôle que la bibliothèque peut jouer, avec ses partenaires, à l’heure où un socle minimal de connaissances est devenu indispensable pour s’insérer socialement, dans un contexte général de renouvellement permanent des savoirs et des compétences. Comment la mission éducatrice et formatrice traditionnelle des bibliothèques intègre-t-elle les besoins des publics qui mettent en oeuvre une démarche volontaire d’autoformation ? Comment la bibliothèque répond-elle à la nécessité de maîtriser les outils numériques ? Quelles ressources peut-elle déployer pour accompagner ces apprentissages dans la perspective de contribuer à la cohésion sociale ?
Les initiatives présentées sont le reflet de ces tentatives d’ajustement : la bibliothèque  dispensatrice de formation ou boite à outils libre d’usage, donnant des repères pour la navigation sur la toile, chemin d’accès aux savoirs… Mises en place auprès de publics divers, ces initiatives ont interrogé l’image de la bibliothèque en tant qu’espace de mise à disposition, mais aussi de partage, des savoirs pour tous, ainsi que le positionnement des bibliothécaires et la diversification nécessaire de leurs compétences.

Intervenants : Bpi, Brest, Cologne (Allemagne), Lorient, Quimperlé, St Jacques de la Lande, CLEMI Bretagne, Collège A. Conti et Lycée Dupuy-de-Lôme (Lorient), Association Lire et Délire (Rennes), ATD Quart Monde.
Captcha: