0   Commentaires

De nouveaux services offerts par la plateforme PLATON pour l'accès à la lecture des personnes en situation de handicap

La plateforme PLATON (plateforme de transfert des ouvrages numériques), gérée par la Bibliothèque nationale de France, a été mise ne service en juin 2010. Elle permet à des organismes agréés de demander et de récupérer des éditeurs leurs fichiers numériques (d’ouvrages numériques, mais également papier) pour en réaliser une adaptation (braille, DAISY…) au profit des bénéficiaires de l’exception handicap.
 
Le principe de l’exception handicap au droit d’auteur en faveur des personnes handicapées a été introduit en 2006 dans le Code de la Propriété intellectuelle par la loi DAVDSI (relative au droit d’auteur et aux droits voisins dans la société de l'information). Ce principe vient d’être profondément modifié par la promulgation en 2016 de la loi LCAP (relative à la liberté de Création, à l’Architecture et au patrimoine) et de ses décrets d’application, qui élargissent le champ des bénéficiaires à « toute personne atteinte d’une ou de plusieurs déficiences des fonctions motrices, physiques, sensorielles, mentales, cognitives ou psychiques ».

Comment y accéder ?

La plateforme PLATON est accessible aux organismes qui ont obtenu un agrément après examen d’un dossier (comprenant des critères de sécurité informatique) par la Commission Exception handicap et la parution de l’agrément au Journal officiel. Ils se connectent via une interface web, accessible sur identifiant et mot de passe pour formuler une demande d’ouvrage. L’éditeur, informé par courriel, dépose son fichier sur PLATON, fichier qui est alors téléchargeable par l’organisme demandeur. Il est conservé par la BnF et accessible à tous les organismes agréés.
En 2016, plus de 13 000 demandes ont été faites sur PLATON par 42 organismes. Le catalogue PLATON comprend actuellement près de 30 000 titres (livres, livres scolaires, périodiques), livrés dans des formats sources comme le XML, format permettant l’automatisation du processus de transcription notamment pour réaliser du DAISY.
 
copie d'écran de la plateforme de transfert des ouvrages numériques
Capture d'écran de la page d'accueil de Platon

Les nouvelles missions de PLATON : mutualisation des fichiers adaptés

 Le périmètre de PLATON a également été élargi à la collecte des fichiers adaptés par tous les organismes habilités, qu’ils aient été réalisés à partir d’un ouvrage imprimé ou à partir des fichiers sources des éditeurs. Ainsi, tout organisme qui réalise une adaptation numérique la déposera sur la plateforme, qui la mettra ensuite à disposition de tous. Ce nouveau service est en développement pour une ouverture prévue fin 2017.

Tous les types de formats adaptés pourront être déposés et récupérés : DAISY, braille numérique, mp4 en langue des signes, mp3, format texte comme le .doc ou .odt permettant de transformer l’adaptation selon une nouvelle feuille de style en fonction des besoins du bénéficiaire…
Il est prévu que les titres scolaires soient récupérés au niveau du chapitre, afin de donner accès le plus rapidement possible à une première adaptation aux organismes suivant les élèves en inclusion.

Quelle utilisation possible en bibliothèque ?

 Pour une bibliothèque agréée, l’accès aux fichiers adaptés peut permettre de répondre aux besoins des bénéficiaires.Le premier schéma ci-dessous présente le cas théorique d’un ouvrage universitaire, La guerre d’Espagne, recherché par un étudiant et présent dans le catalogue de la bibliothèque universitaire mais nécessitant au minimum un scan pour une consultation par un étudiant bénéficiaire de l’exception handicap. Le titre s’avère disponible sur PLATON dans plusieurs formats, le DAISY audio et le format permettant l’embossage en braille, le Duxburry. L’accès à PLATON et le téléchargement du fichier sont, pour des questions de sécurisation informatique, réservés au personnel de la bibliothèque, qui peut ensuite le transmettre à l’étudiant. Celui-ci consulte la version DAISY en salle de lecture ou embosse des extraits.

Le deuxième schéma illustre les possibilités d’usage en bibliothèque publique : un jeune lecteur dyslexique, bénéficiaire de l’exception handicap, demande à consulter le tome 1 de la série Divergente. Là également, ce n’est pas le lecteur qui accède à PLATON mais les bibliothécaires qui téléchargent le fichier pour le transmettre au lecteur, qui peut consulter l’adaptation en format texte à l’aide d’une application pour DYS.

 

Copie d'écran des formats proposés via Platon
Copie d'écran du téléchargement d'un fichier adapté en format texte

 

 Pour plus d’informations :

 

Captcha: